Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

Justice = Pax - Peace - Paz - Paix - Vrede - Frieden - Shalom - Salam - Mir - Pau - Pokoj - Shanti - Ashkharh...Abenaki OLAKAMIGENOKA Afrikaans VREDE Akan ASOMDWOE Akkadian SALMU Alabama ITTIMOKLA Albanês PAQE Algonquin WAKI IJIWEBISI Alsaciano FRIEDE Amharic SELAM Árabe SALAM Aranese PATZ Armenio ASHKHARH Assamese SHANTI Aymara HACANA Bemba MUTENDEN Basque (Euzkera) BAKEA Bavariano FRIDN Batak PARDAMEAN Belorusso PAKOJ Bengali SHANTI Bhojpuri SHANTI Isaïe 32, 17

older | 1 | .... | 100 | 101 | (Page 102) | 103 | 104 | 105 | newer

    0 0







    SOS, je perd mes yeux.  La surface de la rétine a des pustules pleines d'eau..., surtout l’œil à droite

    Suite à mes attaques de l'année dernière ET à MON DIABèTE  , mes deux yeux ne sont pas assez oxygénés.


    En novembre de l'année dernière, on m'a donné divers médicaments, analgésiques OPIACéS, INSULINE, MéDICAMENTS ANTI-DIABéTIQUES, METFORMINE, JANUMET ETC...  et antibiotiques, après plus d'un mois d'"intoxications" surtout d'

    Escherichia coli — Wikipédia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Escherichia_coli

    Escherichia coli, également appelée colibacille et abrégée en E. coli, est une bactérie intestinale (Gram négatif) 
    ayant migré...hors estomac et hors intestins...sic... dont 3 semaines au CHUV , intoxications appelées facteurs X files inexplicables au CHUV, avec plusieurs épisodes de stress et rash ( forts tremblements, claquements des dents, fortes fièvres, sudations, rougeurs cutanées, saignements du nez, vomissements......stress rash).

    Ils ont dû percer plusieurs poches de pus, dont une de plus de dix centimètres ( diamètre d'un cd-rom ) dans la cavité abdominale, à droite, et poser deux drains derrière l'appendice qui est toujours là, divers scanners... et la Rolls des antibiotiques par intraveineuse.... en tout ... 3 semaines... vu les graves allergies aux anti-biotiques, notamment le MERONEM..., qui ont attaqué notamment les poumons, les reins...

    Ce qui a contribué à notamment me sauver, en plus de vos prières, c 'est le charbon actif donné par ma concierge au tout-début.des vomissements, un jeûne à l'eau de 10 jours et ma prise régulière de magnésium depuis des mois...

    amitiés

    PS:

    je reporte ces deux rendez-vous pour nous donner le temps de solutions alternatives efficaces, merci de vos idées.

    https://drive.google.com/file/d/0B-p0lmjLtiXzZVdJbFdiNkU1dmNZal8tektNbkh1LUVPM1Fv/view?usp=sharing

    https://compendium.ch/mpro/mnr/23777/html/fr





    0 0

    Morges, les livres sur les quais

    Nano-taxe ou micro-taxe ?
    De gauche, du centre, de droite et de partout, vraiment pour tous !
    Des micro-prélèvements automatiques en pour mille pourraient supprimer tous les autres prélèvements et déclarations, à tous les niveaux.

    Ce samedi

    13h30-14h30  

    Cour de l'Arsenal - Morges

    Ce que l’avenir nous réserve

    Samedi 1er septembre 
    vidéo de cet après-midi sur Youtube : 


    Marc Chesney

    Marc Chesney est professeur à l’Université de Zurich après l’avoir été à HEC Paris, où il a aussi été doyen associé. Depuis de nombreuses années, il développe une analyse critique du secteur financier. Marc Chesney est membre de Finance Watch et de Contrepoint.

    (Photo © Marc Bruederli)

    Vous retrouverez l'auteur en dédicace à la Tente du Débarcadère
    Place n°45
    Programme de l'auteur
    11h30-13h30 Dédicaces 
    15h30-17h00 Dédicaces 
    17h30-19h00 Dédicaces 
    10h00-12h00 Dédicaces 
    13h30-14h30  Ce que l’avenir nous réserve
    14h30-16h30 Dédicaces 
    17h30-20h00 Dédicaces 
    10h00-11h30 Dédicaces 

    13h30-15h30 Dédicaces 




    Jean Ziegler

    Rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation (2000-2008), Jean Ziegler est actuellement vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Il a notamment publié, dans la même collection, La Faim dans le monde expliquée à mon fils (près de 50'000 exemplaires vendus).
    Il publie cette année Le capitalisme expliqué à ma petite fille (en espérant qu'elle en verra la fin), au Seuil.

    (Photo © Hermance Triay)
    Vous retrouverez l'auteur en dédicace à la Tente du Débarcadère
    Place n° 20


    Votez NON au régime et oui à monnaie-pleine !

    desiebenthal.blogspot.com/2018/01/votez-non-au-regime.html

    28 janv. 2018 - Au pire, si la reprise en main des créations monétaires n'est pas suffisante, ce dont je doute, une micro ou nano taxe automatique, une miette ...

    Démocratie directe: 08/16/18

    micro-taxe.blogspot.com/2018_08_16_archive.html
    François de Siebenthal: Fraudes démocratiques en Suisse . ...... Mono-taxe, micro-taxe, nano-taxe ou automataxe, une seule taxe automatique qui supprime ...

    Gruppo pubblico Non au régime financier, oui à monnaie-pleine ...

    https://it-it.facebook.com/groups/187389355365557/
    Mono-taxe, micro-taxe, nano-taxe ou automataxe, une seule taxe ... François de Siebenthal ha condiviso l'evento di Narcisse Niclass à Nierlet-les-Bois.

    La monnaie pleine - RSSing.com

    siebenthal1.rssing.com/chan-29893992/all_p85.html

    Au pire, une micro ou nano taxe automatique, une miette de 0,x % sur les flux financiers suffit .... From: François de Siebenthal [mailto:siebenthal@gmail.com]

    Bonjour Marc Chesney,

    Voici la référence de la vidéo de cet après-midi sur Youtube : https://youtu.be/4QNy5K7wpAY
    La qualité est bien entendu amateur !

    Ma référence FaceBook pour que vous puissiez vous faire une idée de mes implications : https://www.facebook.com/gerard.scheller

    Je reste en contact avec François de Siebenthal pour l’initiative microtaxe https://www.facebook.com/desiebenthal qui m’intéresse beaucoup.

    Bonne fin de journée et merci pour le discours,

    Gérard Scheller

    Gérard Scheller
    Chemin Briquet 26
    1209 Genève
    +41 79 261 62 44



    0 0

    Comment une démocratie directe peut-elle être compatible avec un Reich dominé par des États qui pensent qu'eux seuls détiennent La vérité, alors qu'ils ne sont que des marionnettes aux mains d'une mafia financière établie entre Londres et Wallshington.
    Moscovici est du même acabit que Hulot ou BHL. Dehors !
    Restons droits dans nos bottes et attachés aux principes qui font notre succès. Je rappelle ici l'adage "à force de baisser la tête tu finis par montrer ton postérieur "
    REVEILLONS-NOUS !!!!


    20MIN.CH
    Le ministre des Finances Ueli Maurer a livré aux journaux du groupe NZZ les obstacles principaux à la conclusion d'un accord-cadre avec l'UE.
    Commentaires
    Jacques Maeder

    Jacques Maeder Démocratie directe face à un pouvoir supranational qui confisque la démocratie et la souveraineté des peuples.


    Gérer

    Françoise Kanté

    Françoise Kanté Quand on entends que la Suisse est à la traîne pour la prévention au niveau santé, nutrition, etc car le CF est de mèche avec les lobbies y a plus de questions à se poser. Neutralité Suisse, tu parles, des foutaises oui. 😡


    Gérer


    J’aime
     · Répondre · 38 min
    Rémy Oudin

    Rémy Oudin Lisez donc les sourates du manifeste européen sur les régions, tout y est clairement expliqué.


    Gérer


    Wouah
     · Répondre · 38 min
    Marc-andre Rudaz

    J’aime
     · Répondre · 36 min
    Liliane Held-Khawam

    Liliane Held-Khawam Le mot Canton est incompatible avec Région! Et puis, il y a le fait que les banques cantonales dérangent. Trop saines, trop d'argent sur leur compte de virement de la BNS... Comme la Raiffeisen! David P-Vincent et François de Siebenthal, on en parlait hier...


    Gérer


    J’aime
     · Répondre · 27 min
    Rémy Oudin

    Rémy Oudin Selon le plan européen les cantons suisses doivent être intégrés dans les régions. La suisse n'étant pas un pays il n'y a pas de problème à dissoudre les alliances et à intégrer ces entités dans les régions tracées par les gestionnaires de l'Europe.


    Gérer


    Grrr
     · Répondre · 24 min
    Liliane Held-Khawam

    Liliane Held-Khawam Déjà fait.Voir mes publications...
    Gérer


     · Répondre · 2 min



    Jacques Maeder

    Jacques Maeder Se retrouver sous l'anschluss économique de l'Allemagne sur l'Union Européenne et la panzer division de l'euro, une monnaie qui ne correspond à aucune réalité économique des pays dont il est la devise et bénéficie avant tout à l'Allemagne.


    Gérer

    François de Siebenthal

    François de Siebenthal Résistons ensemble, non au nouvel ordre mondial ! Oui à la petite Suisse, qui montre un autre chemin http://aaapositifs.ch/ et http://micro-taxe.blogspot.com
    Gérer
    François de Siebenthal

    François de Siebenthal Trahisons de nos "autorités", notre constitution violée à plusieurs reprises ! https://micro-taxe.blogspot.com/.../usa-bns-et-armes...
    Gérer



    MICRO-TAXE.BLOGSPOT.COM
    François de Siebenthal

    François de Siebenthal Le chemin de l'enfer nucléaire est pavé de "bonnes " intentions ! 

    Mais c'est au minimum une nouvelle violation crasse du serment des conseillers fédéraux de respecter notre constitution et notre neutralité, au pire une grave faute politique et humanitaire !

    Scandale gravissime... USA, BNS et armes nucléaires ! La BNS finance déjà 14 entreprises militaires nucléaires US

    http://desiebenthal.blogspot.com/.../scandales-bns-armes...
    Gérer

    0 0



    Voir le nouveau livre de Liliane Held Khawam: Dépossession... 

    Le marché global de la dette représente aujourd'hui 230 000 milliards de dollars. Autrement dit, le triple du PIB mondial. 

    À côté de cette dette inconcevable, plus d'un quadrillion de produits dérivés, véritable arme de destruction massive du système financier global, alimentent les circuits de la haute finance internationale. Plus personne ne peut rembourser une telle dette. Plus personne ne contrôle l'émission d'argent scriptural par les institutions financières privées. Les Etats et le secteur public sont dépassés. En clair: ils n'existent plus, sinon lorsqu'il s'agit d'éponger les opérations aventureuses du « casino » planétaire. Illustrant par de nombreux exemples ce constat apocalyptique, DÉPOSSESSION nous plonge dans les mécanismes et les manœuvres de la puissance techno-financière globale. Cette enquête d'une précision inédite nous montre que la dématérialisation, l'abolition des frontières et la démission des institutions politiques ne sont que les multiples noms de l'esclavage de demain. Un ouvrage de choc et d'éveil à lire et à méditer avant qu'il ne soit trop tard.

    Préface du Prof. Marc Chesnay.

    pour le commander: 

    https://reorganisationdumonde.com/produit/depossession/ 



    Liliane Held-Khawam est économiste d’entreprise libano-suisse, elle milite activement depuis 1989 pour une ré-humanisation de l’économie. 


    Son blog 
    http://www.lilianeheldkhawam.com 

    est une source de référence sur les questions économiques. 
    Voir aussi son ouvrage sur une méthodologie de management de son cru, 

    LE MANAGEMENT PAR LE COACHING, LE CADRE À LA RECHERCHE DE SES REPÈRES (éditions Pro Mind, 2002)

    https://reorganisationdumonde.com/wp-content/uploads/2018/08/D%C3%A9possession-Annexes.pdf

    Détails sur le produit

    • Relié
    • Editeur : Ed. Réorganisation du monde (30 août 2018)
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2970126206
    • ISBN-13: 978-2970126201

    0 0
  • 09/02/18--04:15: Monnaie locale à Echallens


  • Voici l'affiche en pdf.

    22 septembre 2018 L’Épi se lance à Echallens de 9h à 16h


    … en partenariat

    avec Echallens 21  www.echallens21.ch 


    • Mise en circulation des billets : Vous êtes invités à utiliser la monnaie locale de l’Épi pour toutes vos dépenses dans le cadre de la manifestation. Bureau de vente des Épis, sous tente, sur la place de l’Hôtel de Ville, toute la journée.

    • Remise des contreparties pour les donateurs  du financement participatif au Bureau de vente des Épis, toute la journée.

    • Exposition des travaux de tous les participants au concours de design des billets, sous tente, sur la place de l’Hôtel de Ville, toute la journée. 

    • Partie officielle à 11h00 : Remise des prix du concours de design des billets.

    • Stands, animations, musique, restauration de 9h00 à 16h00
    Après deux ans de préparation, les billets de l’Épi, monnaie locale et complémentaire de la région Gros-de-Vaud Pied du Jura, seront mis en circulation le 22 septembre à Echallens, lors d’une journée organisée en partenariat avec Echallens 21.
    Le programme propose de 9h à 16h, des stands, des animations pour petits et grands,  des concerts (Zézette’s Swing, Poivres et Sels), des démonstrations-initiations à la danse (Capoeira et Country).
    L’exposition des réalisations de tous les participants au Concours de design des billets et une Partie officielle permettront de remercier tous ceux, grâce à qui, ce projet arrive à maturité.
    Sécurisés, agréables au toucher, les billets de l’Épi se déclinent en coupures de 1, 2, 5,10, 20 et 50 Épis et sont un reflet de la région.
     
    Vous pourrez donc vous les procurer sur place et, ultérieurement, dans des Points de vente répartis des deux côtés de la Venoge. Un Épi vaut un CHF. Ils seront acceptés dans le cadre de la manifestation et la liste des prestataires qui les acceptent sera régulièrement mise à jour sur le site www.epi-vd.ch

    Pourquoi utiliser une monnaie locale ?

    Elle est le signe d’une volonté de changement : acheter local pour faire vivre la région Gros-de-Vaud Pied du Jura, favoriser les trajets courts, diminuer les intermédiaires, réfléchir à notre mode de consommation. Plus nous serons nombreux à la faire circuler, plus sera visible la volonté d’une prise en main de notre avenir avec des pratiques durables et responsables, en simplifiant notre mode de vie pour freiner le dérèglement climatique et son cortège de catastrophes.
    La monnaie locale l’Épi est comme un « bulletin de vote » pour encourager nos autorités à prendre des initiatives appropriées. La monnaie locale est un moyen, parmi d’autres, de faire un premier pas qui en entraînera d’autres. « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

    Murielle Lasserre
    Que voici l'affiche en pdf.

    0 0
  • 09/03/18--01:35: Questions à la BNS.







  • Action de AAA+ assemblée des actionnaires actifs positifs –http://www.aaapositifs.ch ( plus de 40 personnes actionnaires) auprès de la banque nationale suisse pour rendre celle-ci conforme aux lois en vigueur, sa propre charte, et la transformer en une coopérative au service des citoyens et du bien commun


    Le directoire de la BNS  invite quelques actionnaires de la BNS connus sous le nom des AAA positifs https://twitter.com/aaapositifs ou http://aaapositifs.ch/ à une journée complète de réflexion en très petit comité et au plus haut niveau pour discuter de nos préoccupations et solutions éventuelles.

    Veuillez trouver la liste provisoire actuelle des questions et thèmes pour notre réunion  avec la BNS.

    Pour la réunion 2018 à la BNS à Gerzensee


    1. Existe-t-il des études qui modélisent, simulent et mesurent les effets de la création monétaire à fort coefficient multiplicateur dans un pays (en Suisse ou à l'étranger) ? Si ce n'est pas le cas la BNS pourrait-elle produire ou faire mener ce type d'études ?
    2. Comment mesurer la création monétaire brute de la BNS et, la BNS est-elle prête à publier le résultat de ces mesures, ainsi que la création monétaire brute libellée en Franc suisse des banques commerciales en Suisse et en dehors de Suisse ?
    3. Quelles personnes, quelles organisations (dont les services de douane), fixent les taux de change du Franc suisse avec les autres monnaies, et ceci selon quels processus précis ?à reformuler…
    4. Histoire des bilans de la BNS de 1906 à 2017 : Comment la BNS explique-t-elle les variations du bénéfice net depuis 1933 ? à reformuler…  (stéphane BLAIS)
    5. Depuis quelle année la BNS dispose-t-elle des bilans agrégés des banques ? Est-ce aussi depuis 1906 comme pour les bilans de la BNS ?
    6. Est-ce que les investissements de la BNS respectent des critères éthiques et quelles sont-ils ?
    7. Avec quels mandataires externes travaille la BNS ? et préciser comment sont ils sélectionnés ?
    8. Existe-t-il des études qui modélisent, simulent et mesurent les effets quantitatifs des changements de taux du Franc suisse sur la population et sur les entreprises, exportatrices et non exportatrices ?
    9. Quelles sont les règles comptables adoptées par la BNS ?
    10. Proposition sur le financement de l'innovation en Suisse. La BNS pourrait financer une fondation en leur versant chaque année par exemple 1 pour cent du bénéfice cumuler.Cette fondation aurait pour but de financer l’innovation et la recherche et le développement en Suisse.
    11. Pouvez-vous nous indiquer la liste exhaustive des articles de loi de la LBL qui peuvent être mis en cause par les actionnaires lors de l’assemblée générale ?
    12. Comment notre association citoyenne peut-elle contribuer à une réflexion positive sur les activités de la BNS 



    2. Liste des personnes intéressées par la réunion de Gerzensee :

    Michel Barro, Patrick Dimier, Bernard Dugas, Nicolas Etter, Gérald Rossellat, François de Siebenthal, Marc Studer.

    Remarques durant notre séance du 28 août 2018 :
    Les banques commerciales investissent en dehors de la Suisse des actifs pourris, comme la plupart des banques centrales, et ceci pour sauver les banques commerciales d’ailleurs, au même titre que les autres banques centrales.
    À la fin des années 70, on a sauvé le dollar et on le constate dans les comptes de la BNS.

    Il est intéressant de lire le livre de Liliane HELD-KHAWAM.

    http://desiebenthal.blogspot.com/2018/09/de-liliane-held-khawam-depossession.html
    BOEING fait des armement. Ils ont des divisions civiles et militaires..
    “CONTEXTE ;
    – Cette initiative avait été présentée via l' assemblée de convergence C07 lien :http://openfsm.net/projects/extensionfsm2016/monetary-reform-c07. co organisée selon ses admins par 1 organisations inscrites dans le site
    – Sa dernière édition dans le site est faite par: calendar team/equipe.
    – Elle porte le n°:55 dans le calendrier et est écrite en FR
    – Elle a comme thème principal :Theme1 Theme 9 voirhttps://fsm2016.org/sinformer/axes-thematiques-2016/ .
    – Elle a une échelle et une zone : national – suisse .
    – Ses organisations promotrices sont actuellement au nombre de 1: AAA+.(mise a jour manuelle)
    – La première d’entre elles a pour lien dans le site fsm :https://fsm2016.org/en/groupes/monnaie-pleine-vollgeld-moneta-intera/.


    Un autre moyen de contact est: http://www.aaapositifs.ch
    – Si vous êtes intéressé(e) par cette initiative, appuyer sur le bouton ‘suivre ce groupe’ ci dessous.
    – Pour voir l’intégralité de la fiche initiative, cliquer sur ‘initiative’ dans le menu qui est en bas de ce lien
    https://fsm2016.org/en/groupes/transformer-la-banque-nationale-suisse-en-cooperative-citoyenne/

    L'enjeu principal urgent est : 

    QUI doit décider et bénéficier des milliards des créations monétaires ? 

    Les banques commerciales et leurs actionnaires ou grands et riches clients comme actuellement à 99 %, sic, ou les collectivités à 100 % par des responsables tirés au sort chaque année ? 

    Le pluriel est important et nous parlons maintenant de monnaies-pleines polypoly opposées au monopoly 

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/09/monopoly-ou-polypoly.html  

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/09/bns-aaa-et-monnaies-pleines.html

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

    0 0
  • 09/14/18--01:15: Monopoly / Polypoly ?


  • Pour une critique constructive du Monopoly !

    Les banquiers ne sont-ils que des parasites ?
    Présentation chez moi le soir du vendredi 14 septembre dès 19h30. 
    RSVP par mail à siebenthal at gmail.com ou au 021 161 88 88. Merci


    Règles du Monopoly ou du Polypoly en France.

    Le Monopoly est truqué dès le départ, contrairement à la réalité:

    L'argent est donné à 100 % en billets alors qu'il est créé à 90 % du néant à intérêts au profit des banques commerciales par des crédits dans des livres comptables.
    Les banques ne gagnent rien et ne coûtent rien alors qu'en fait ce sont elles qui gagnent tout et coûtent beaucoup plus que le commun des mortels ne le croit...
    L’immobilier est la principale valeur économique.
    Les impôts sont simplifiés et payés directement à la Banque, ce qui est assez vrai ...

    Avantages du Polypoly ou capital mutuel 4.3

    On comble l'écart structurel entre les coûts des produits et le manque chronique de pouvoir d'achat.
    On se distribue les avantages du progrès, des machines, des robots, des ordinateurs, de l'intelligence artificielle  et du numérique.
    On assume et on encourage les baisses des prix.
    On crée une association dès le départ qui assume les créations monétaires sans intérêts et leur gestion.
    On distribue des dividendes en fonction du temps.
    On peut distribuer des rabais compensés aux consommateurs et aux producteurs.
    On n'a pas besoin de billets falsifiables ou coûteux mais on tient des comptes sécurisés.
    On décide ensemble des grandes options.
    Une seule taxe sur les créations et flux monétaires remplacera absolument toutes les autres taxes.
    On tire aux sorts les représentants nécessaires tenus par des référendums et des mandats temporaires et révocables
    On cherche le bien commun de tous et on résiste ensemble aux manipulations et fake news.
    Le vrai problème résolu est la possibilité de combler l’écart croissant entre les prix des biens surabondants et le pouvoir d'achat des populations toujours  trop faible. Ceci est possible, vu la reprise du contrôle de la souveraineté monétaire, par des versements directs à celles-ci et l’encouragement des entrepreneurs par des aides à la recherche ( économie verte, durable, renouvelable... http://aaapositifs.ch/ ) ou d’autres versements de rabais compensés,  pour faire baisser les prix sans les défavoriser, calculés par une instance monétaire indépendante et neutre comme les tribunaux actuellement, avec une séparation d’un nouveau pouvoir basé sur des statistiques et des lois, pour une vraie démocratie économique.


    Adaptons les règles en faveur du Polypoly.

    Le grand classique du jeu de société et sa version améliorée  !

    Connu dans le monde entier, le Monopoly semble le jeu idéal pour passer une bonne soirée. Que ce soit en famille ou entre amis, ce nouveau jeu adapté mettra votre sens de la critique et de la négociation à l’épreuve. Votre but sera de rendre heureux les autres !
    Venez découvrir les règles du Monopoly  et de sa version améliorée Polypoly!
    Pour jouer, il vous faut :

    1 plateau de jeu.
    8 pions.
    16 cartes « CAISSE DE COMMUNAUTÉ ».
    16 cartes « CHANCE ».
    28 cartes de propriété.
    1 paquet de billets de banque de différentes valeurs pour Monopoly.
    32 maisons vertes.
    12 hôtels rouges.
    2 dès.

    Différence entre les règles du Monopoly en Francs et en Euros

    Les règles du Monopoly restent inchangées que l’on soit dans la version en francs ou en euros. Seul le montant change. Donc si vous possédez l’ancienne version du jeu du Monopoly en Francs, il vous suffit de multiplier par 100 par rapport à la nouvelle version en Euros.

    Exemple : Dans la version du Monopoly en euros, le joueur reçoit chaque mois 200 € de salaire. Pour l’ancienne version en francs, le joueur reçoit 20 000 Frs.

    Mise en place d’une partie :

    Dans un premier un temps il vous faut préparer le plateau de jeu.

    Il faut séparer les cartes « caisse de communauté » et « chance » puis les mélanger. Ensuite elles doivent être placées (face cachée) sur les emplacements prévus.
    Chaque joueur choisit un pion et le place sur la case départ.
    Le banquier répartit enfin à chacun des joueurs son argent de départ.

    Polypoly, on donne à chacun une simple carte de tenue de compte, voir le lien tout en haut.

    Répartition de l’argent en Francs ou en Euros en début de partie :

    En Euros (Total : 1 500 €)En Francs (Total : 150 000 Frs)
    5 x 1 €5 x 100 Frs
    1 x 5 €1 x 500 Frs
    2 x 10 €2 x 1 000 Frs
    1 x 20 €1 x 2 000 Frs
    1 x 50 €1 x 5 000 Frs
    4 x 100 €4 x 10 000 Frs
    2 x 500 €2 x 50 000 Frs

    La banque et le rôle du banquier :

    Un des joueurs est désigné banquier. Il s’occupe donc de la banque et dirige les ventes aux enchères. S’il y a plus de 5 joueurs, le banquier peut choisir de n’assumer que ce rôle durant la partie.

    Au début d’une partie le banquier distribue à chaque joueur 1500 € (ou 150 000 Frs) répartis selon les différents billets (voir tableau ci-dessus).

    Les différents rôles du banquier :

    Il vend les propriétés (sous forme de titre de propriété correspondant aux terrains).
    Il gère les titres de propriété pas encore achetés par les joueurs.
    Il vend les maisons et les hôtels.
    Il verse les salaires et les primes (remet le salaire au joueur qui passe la case « départ »).

    Polypoly, on donne un dividende chaque mois.

    Il prête de l’argent lors d’une hypothèque.
    Il récolte l’argent des différentes taxes ou amendes mais également des prêts et des intérêts.

    Le joueur élu banquier doit évidemment bien séparer ses biens personnels (argent et titres de propriété) de ceux de la banque pour ne pas tout mélanger.

    Il faut savoir que la banque ne fait jamais faillite. Ainsi, il est possible de mettre en circulation autant d’argent que nécessaire sous forme de reconnaissances de dettes écrites sur papier. En effet, Il est possible que la banque n’ait plus de billets lors d’une longue partie. On procédera donc à l’émission de reconnaissance de dettes.

    Les cases du plateau de jeu.
    Les propriétés n’appartenant à personne :

    Il existe trois types de propriété : les terrains nus (terrains par groupe de couleur), les gares (au nombre de 4) et les compagnies de service public (à savoir la compagnie d’eau et d’électricité).

    Lorsqu’un joueur s’arrête sur une case n’appartenant à personne il peut l’acquérir en payant le prix indiqué sur la case du plateau de jeu. Le paiement se fait à la banque et le joueur reçoit en échange le titre de propriété correspondant. Si le joueur n’achète pas le terrain le banquier doit ouvrir une vente aux enchères.

    L’objectif est d’essayer d’acheter tous les terrains d’une même couleur. En effet, lorsque vous possédez tous les terrains d’un même groupe de couleur les loyers sont plus chers et vos revenus sont donc plus élevés. Quand un autre joueur arrive sur votre terrain il doit s’acquitter du loyer.

    Le fait de posséder tous les terrains de la même couleur vous permet de construire des maisons et des hôtels. Le but étant de toujours accroître ses revenus.

    Les propriétés appartenant déjà à un autre joueur :

    Quand un joueur s’arrête sur une propriété qui appartient à quelqu’un d’autre, il doit normalement payer un loyer. Le loyer est indiqué sur le titre de propriété du terrain et est différent selon le nombre de bâtiments qu’il y a sur celui-ci (terrain nu, 2 maisons, 1 hôtel…). Si la propriété est hypothéquée vous n’avez aucun loyer à payer (titre de propriété retourné).

    Il faut savoir que c’est le propriétaire du terrain qui doit vous réclamer le loyer. Il doit vous le demander avant que le joueur suivant lance les dés. S’il oublie, vous n’êtes pas obligé de payer le loyer.

    Terrain :

    Le loyer pour un terrain nu, c’est-à-dire sans bâtiments dessus, est indiqué sur le titre de propriété. Si un joueur possède tous les terrains (non hypothéqués) d’un même groupe de couleur, les loyers sont doublés.

    S’il y a des maisons ou un hôtel sur le terrain, le loyer est encore plus élevé. Tous les montants des loyers sont indiqués avec précision sur les titres de propriété.

    Gare :

    Le loyer dépend du nombre de gare que vous possédez. Le loyer est doublé à chaque gare en plus. Ainsi, il est intéressant d’en posséder le maximum. Les loyers des gares :

    1 gare : 25 € (ou 2 500 Frs)
    2 gares : 50 € (ou 5 000 Frs)
    3 gares : 100 € (ou 10 000 Frs)
    4 gares : 200 € (ou 20 000 Frs)

    Compagnie de Service Public (eau et électricité) :

    Le montant du loyer correspond au jet de dés. Ainsi, pour connaître le montant du loyer il faut lancer les dés et multiplier le résultat par 4. Si vous possédez les 2 compagnies il faut multiplier par 10 !

    Les cartes « Caisse de communauté » et « Chance » :

    Lorsque vous tombez sur une case « Chance » ou « Caisse de communauté » vous devez piocher une carte sur le haut du tas de cartes correspondant. Vous devez ensuite suivre les instructions de celle-ci. Vous pouvez recevoir de l’argent ou au contraire payer une taxe. La carte doit être remise ensuite sous le tas de carte face cachée.

    Si vous piochez une carte « Vous êtes libéré de prison » vous pouvez la garder jusqu’à ce qu’elle vous serve. Il est également possible de la vendre à un autre joueur.

    Impôts et Taxes de luxe :

    Quand un joueur s’arrête sur une de ces cases il doit payer le montant indiqué à la banque.

    Allez en prison :

    Si vous vous arrêtez sur cette case vous devez aller en prison. Vous ne passez pas par la case départ et donc aucun salaire (200 € ou 20 000 Frs) ne vous sera versez. Si vous allez en prison votre tour est terminé et vous donnez les dés au joueur suivant.

    Polypoly, on garde le droit inconditionnel  un dividende chaque mois.

    Vous êtes envoyé en prison :

    Si vous tirez une carte qui vous indique d’aller en prison.
    Si vous faites 3 doubles d’affilée aux dés.

    Il existe 3 moyens pour sortir de prison :

    Payer une amende de 50 € (ou 5 000 Frs) au début du tour suivant. Cela vous permet de sortir de prison et de bouger votre pion normalement. L’amende est à régler à la banque.
    Utiliser une carte « Vous êtes libéré de prison » si vous en possédez une. Il est également possible d’en acheter une à un autre joueur. Quand cette carte est utilisée elle doit être remise en dessous du paquet de cartes correspondant. Elle ne peut être utilisée qu’une fois (une carte / une libération de prison). Il est possible d’avoir deux cartes en main.
    Vous êtes en prison pour trois tours. Vous pouvez attendre la fin des trois tours en essayant de vous libérer à chaque tour en faisant un double. Si vous faites un double vous êtes libéré de prison et pouvez repartir en relançant les dés. Si à la fin des trois tours vous n’avez pas fait de double vous devez payer une amende de 50 € à la banque avant de pouvoir repartir normalement.

    Simple visite (Prison) :

    Lorsque vous arrivez sur la carte prison lors d’un déplacement normal ne paniquez pas. Vous êtes en « simple visite ». Il n’y a donc aucune pénalité. Votre pion doit simplement être placé sur la « simple visite ».

    Parc gratuit :

    Le parc gratuit peut être considéré comme l’aire de repos du plateau de jeu. Ici, rien de mauvais mais également rien de bon. Il ne peut rien vous arrivez sur cette case.

    Polypoly, vu la distribution des avantages des progrès techniques, on y décide d'un rabais compensé de 20 % sur tous les prix

    Propriété que vous possédez :

    Rien à signaler. Un petit moment de détente avant de repartir acheter d’autres terrains.

    Comment jouer :

    On débute une partie  par un jeu de dés. L’objectif est de déterminer le joueur qui commencera en premier. Le joueur qui fait le meilleur score à l’aide des deux dés commence la partie. Le joueur suivant sera celui à sa gauche et ainsi de suite. Les joueurs commencent le jeu à partir de la case départ.

    Le joueur avance d’autant de cases que le nombre indiqué sur les dés. La case ou vous vous arrêtez déterminera ce que vous avez à faire (Voir la rubrique « Types de cases »). Il faut savoir que l’on peut acheter un terrain dès le premier lancer de dés. Tous les joueurs peuvent acheter un terrain dès le premier tour.

    La banque doit vous verser 200 € (ou 20 000 Frs) à chaque fois que vous passez par la case départ (ou que vous vous arrêtez sur celle-ci). Le fait de faire un double aux dés vous donne la possibilité de rejouer. Attention, si vous faites trois doubles d’affilée vous devez vous rendre immédiatement en prison. Quand vous avez fini votre tour c’est au joueur situé à votre gauche de jouer.

    Polypoly, on donne ce montant comme dividende.

    Les différentes opérations du Monopoly :

    Voici une règle qui est régulièrement oubliée… vous pouvez effectuer différentes opérations même si ce n’est pas votre tour et même si vous êtes en prison.

    1.  Percevoir un loyer : si un joueur s’arrête sur une de vos propriétés non hypothéquées, vous pouvez lui réclamer le loyer suivant les indications du titre de propriété (voir propriété appartenant à un autre joueur).

    2.  Vente aux enchères : c’est le banquier qui a la responsabilité des ventes aux enchères. Il y a vente aux enchères :

    Quand un joueur s’arrête sur une propriété qui n’appartient à personne et qu’il décide de ne pas l’acheter. Les autres peuvent donc l’acquérir aux enchères.
    Quand un joueur fait faillite et que ses titres de propriété retournent à la banque. Ces propriétés sont vendues non hypothéquées.
    Quand il y a une crise du bâtiment et que deux joueurs souhaitent acheter les mêmes bâtiments. Le paiement d’une enchère ne se fait qu’en billets. L’enchère commence à n’importe quel prix avec un minimum de 1 € (ou 100 Frs). Tout le monde peut participer même si vous avez refusé le prix initial.Polypoly, on paie avec les cartes de compte débits/crédits

    3.  Construire : pour acheter des maisons il vous faut obligatoirement posséder tous les terrains d’un même groupe de couleur.

    Le prix d’une maison est indiqué sur le titre de propriété. Il est plus ou moins élevé selon la rue sur laquelle la maison est construite.
    Vous devez construire uniformément. C’est-à-dire que vous ne pouvez pas construire de deuxième maison sur un terrain si vous n’avez pas construit une maison sur chaque terrain d’une même couleur auparavant.
    Vous pouvez construire 4 maisons au maximum par terrain.
    Vous pouvez échanger 4 maisons contre un hôtel en payant le prix indiqué sur le titre de propriété. Un seul hôtel par terrain est autorisé.

    Il faut savoir qu’il est impossible de construire une maison ou un hôtel si il y’a un terrain du même groupe de couleur qui est hypothéqué.

    Crise du bâtiment : s’il n’y a plus de maisons et d’hôtels à vendre vous ne pouvez plus construire. Il faut attendre que des maisons reviennent en banque. Si deux joueurs veulent acheter les mêmes bâtiments, ils sont mis aux enchères au plus offrant.

    Polypoly, on favorise la baisse des prix et on peut construire car il n'y a rien qui ne doit freiner les services aux personnes.

    4. Vendre un bâtiment : les bâtiments peuvent être vendus à la banque. Ils seront vendus à la moitié de leur valeur indiqués sur le titre de propriété.

    Ils doivent être vendus uniformément comme ils ont été achetés.

    5. Hypothéquer une propriété : quand vous n’avez plus d’argent pour régler une dette vous êtes obligé d’hypothéquer une de vos propriétés. Vous pouvez hypothéquer celle de votre choix. Vous devez d’abord vendre tous les bâtiments situés dessus avant de vendre les terrains.

    Pour hypothéquer vous devez retourner votre titre de propriété et percevoir le montant inscrit au dos du titre de la part de la banque. Pour lever l’hypothèque il vous faudra payer le montant de l’hypothèque plus 10% d’intérêts. Vous ne pouvez bien sûr percevoir aucun loyer tant que votre propriété est hypothéquée.

    6. Passer des accords avec vos adversaires : il est possible pour vous de conclure des marchés avec vos adversaires. Comme par exemple vendre une propriété. Une propriété doit être vendue sans bâtiment. Ainsi tous les bâtiments d’un même groupe de couleur doivent être vendus avant de pouvoir vendre la propriété à un autre joueur.

    Les joueurs décident entre eux des montants. On peut donc échanger une propriété contre une propriété ou alors contre une carte de sortie de prison. Tout est possible si les deux parties s’entendent.


    Polypoly, liberté des contrats...

    Comment faire si vous avez besoin d’argent :

    Si vous vous retrouvez sans argent et dans l’impossibilité de payer la banque ou un joueur il est possible de trouver un arrangement. Vous pouvez vendre des bâtiments et/ou hypothéquer une propriété. Si à la suite de ces différentes opérations vous devez toujours de l’argent, vous êtes déclaré en faillite et êtes donc éliminé du jeu.

    Dans ce cas vous devez :

    Remboursez ce que vous pouvez avec vos billets restant.
    Si vous êtes mis en faillite par un autre joueur vous devez lui donner toutes vos propriétés hypothéquées et les cartes « Vous êtes libéré de prison » que vous possédez. Ce joueur doit immédiatement payer 10% des hypothèques puis il doit choisir de soit conserver les hypothèques ou alors de tout régler tout de suite.
    Si votre dette est envers la banque, tous vos titres de propriété sont mis aux enchères non hypothéqués. Les cartes « Vous êtes libéré de prison » sont remises dans la pile correspondante.

    Polypoly, pas de faillite...

    Comment gagner au Monopoly :

    Pour gagner une partie de monopoly il faut être le dernier joueur à ne pas avoir fait faillite. Le plus gros propriétaire immobilier est souvent le gagnant. A vous d’être rusé et bien négocier !
    En fait, ce sont les banques qui gagnent !

    Polypoly, tout le monde gagne...

    C) Polypoly, 2018, François de Siebenthal, Lausanne, Suisse


    0 0



    Le Conseil fédéral juge que les craintes de l'auteure de la motion concernant l'influence croissante qu'exerceraient les actionnaires étrangers sur la BNS et la perte éventuelle de son indépendance sont infondées, et cela pour plusieurs raisons.

    Depuis sa création en 1907, la BNS revêt la forme juridique d'une société anonyme régie par une loi spéciale et administrée avec le concours et sous la surveillance de la Confédération. Son capital-actions est de 25 millions de francs. Il est divisé en 100 000 actions nominatives, entièrement libérées, d'une valeur nominale de 250 francs chacune. Les actions nominatives de la BNS sont cotées à la Bourse suisse (SIX Swiss Exchange).

    Les droits des actionnaires de la BNS sont définis dans la loi sur la Banque nationale (art. 36); les dispositions du Code des obligations sur la société anonyme ne sont applicables qu'à titre supplétif. Etant donné que la BNS assume un mandat public et qu'elle est administrée avec le concours et sous la surveillance de la Confédération, les droits de ses actionnaires sont fortement restreints par rapport à ceux des actionnaires d'une société anonyme de droit privé. Les aspects essentiels comme la mission, les instruments et l'indépendance de la BNS sont réglés dans la loi, et les actionnaires n'ont aucune influence sur ceux-ci. En outre, le droit de vote est limité à 100 actions pour tout actionnaire qui n'est ni une collectivité ni un établissement suisse de droit public. Enfin, selon la loi, le dividende ne peut dépasser 6 pour cent du capital-actions, soit 15 francs par action. Les actionnaires ne peuvent donc décider que dans un cadre très restreint de l'utilisation du bénéfice, en l'occurrence uniquement de la distribution du dividende jusqu'à 6 pour cent si les conditions sont remplies, c'est-à-dire si la réserve pour distributions futures ne devient pas négative après l'affectation du bénéfice. Le bénéfice restant (en général la majeure partie) revient à la Confédération et aux cantons. Ces restrictions devraient également contribuer à limiter durablement les risques de surévaluations spéculatives de l'action de la BNS, qui résultent parfois d'une méconnaissance des droits des actionnaires de la BNS.

    A la fin de 2017, les actionnaires publics (cantons, banques cantonales, communes) possédaient un peu plus de la moitié des actions de la BNS (51 pour cent), l'autre moitié étant détenue par des actionnaires privés. En raison de la limitation des droits de vote, la part des droits de vote des particuliers atteignait à peine 24 pour cent, contre 76 pour cent pour les actionnaires publics. Depuis le début des années 1990, la BNS compte également des particuliers étrangers parmi ses actionnaires. Fin 2017, ceux-ci représentaient respectivement 10 pour cent du capital-actions et seulement 3,1 pour cent des droits de vote.

    Les précisions et les chiffres ci-dessus montrent bien que les actionnaires étrangers sont loin d'exercer une influence significative sur la BNS. Le Conseil fédéral ne voit donc pas la nécessité de modifier le statut juridique de la BNS.

    0 0
  • 09/16/18--10:56: Formation PROGRAMME COMPLET
  • Chers amis,

    Bonne nouvelle ! Vous êtes déjà nombreux à vous être inscrits aux formations et des groupes se constituent pour suivre en direct par vidéo le parcours :


    organisé avec François-Xavier Clément, directeur de Saint Jean-de-Passy.