Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Justice = Pax - Peace - Paz - Paix - Vrede - Frieden - Shalom - Salam - Mir - Pau - Pokoj - Shanti - Ashkharh...Abenaki OLAKAMIGENOKA Afrikaans VREDE Akan ASOMDWOE Akkadian SALMU Alabama ITTIMOKLA Albanês PAQE Algonquin WAKI IJIWEBISI Alsaciano FRIEDE Amharic SELAM Árabe SALAM Aranese PATZ Armenio ASHKHARH Assamese SHANTI Aymara HACANA Bemba MUTENDEN Basque (Euzkera) BAKEA Bavariano FRIDN Batak PARDAMEAN Belorusso PAKOJ Bengali SHANTI Bhojpuri SHANTI Isaïe 32, 17

older | 1 | .... | 39 | 40 | (Page 41) | 42 | 43 | .... | 110 | newer

    0 0

    We have to be very careful... to win... no ethics...

    In this explosive new video from Project Veritas Action, a Democratic dirty tricks operative unwittingly provides a dark money trail to the DNC and Clinton campaign. The video documents violence at Trump rallies that is traced to the Clinton campaign and the DNC through a process called birddogging. 

    A shady coordinated communications chain between the DNC, Clinton Campaign, Hillary Clinton’s Super PAC (Priorities) and other organizations are revealed. A key Clinton operative is on camera saying, “It doesn’t matter what the friggin’ legal and ethics people say, we need to win this motherfucker."


    Website: http://projectveritasaction.com/
    Facebook: https://www.facebook.com/ProjectVerit...
    Twitter: https://twitter.com/@Pveritas_Action




    François de Siebenthal: Fraudes trop faciles, enveloppes de votes ...

    desiebenthal.blogspot.com/2016/03/fraudes-trop-faciles-enveloppes-de.html

    19 mars 2016 - 2013 - François de SiebenthalFraudes démocratiques en Suisse, de pire . ... François de Siebenthal: Suisse: Fraudes électorales si faciles.

    François de Siebenthal: Fraudes électorales & scandale du St Gothard !

    desiebenthal.blogspot.com/2016/06/fraudes-electorales-scandale-du-st.html

    13 juin 2016 - Fraudes, un rappel des tricheries contre M. Georges Letellier + ... Incroyable ! Est-ce réel ? Inauguration du tunnel du St Gothard !!! j'ai rarement ...



    François de Siebenthal: Explications sur les fraudes électorale mal ...

    desiebenthal.blogspot.ch/2016/06/explications-sur-les-fraudes-electorale.html?m=1
    11 juin 2016 - Le 24.2.15 à 19:00 heures la Radiotelevisione Suizzera Italiana (RSI 1), dans le cadre des actualités quotidiennes, a diffusé un reportage ...

    François de Siebenthal: Porrentruy, fraudes démocratiques ...

    desiebenthal.blogspot.ch/2013/10/porrentruy-fraudes-democratiques.html
    24 oct. 2013 - Porrentruy, fraudes démocratiques généralisées. Les urnes sont-elles transparentes ? alors que les enveloppes le sont ! à rebours du bon ...

    Politique - Famille de Siebenthal

    www.de-siebenthal.com/politique.htm

    Un employé à l'époque, François de Siebenthal, attend plus de 13 ans, une ..... 7) Traitement de la plainte pour fraude électorale déposée par M. Burdet.

    I. Öffentlich-rechtliche Abteilung, Beschwerde in öffentlich-rechtlichen ...

    www.polyreg.ch/d/informationen/bgeunpubliziert/Jahr...1C.../1C.245__2009.html

    Parties François von Siebenthal, recourant, contre Conseil d'Etat du canton de ... et enveloppes supplémentaires pouvaient permettre des fraudes, de même ...

    François de Siebenthal parle des banques... - Freezon

    freezon.overblog.com/2015/06/francois-de-siebenthal-parle-des-banques.html

    14 juin 2015 - Évasion fiscale, fraudes et manipulations : découvrez le casier judiciaire de votre banque. Depuis la crise financière de 2008, les scandales ...

    0 0
  • 10/19/16--07:47: L' armée US sort la hache ?








  • en anglais sous-titré en français vidéo de 9 minutes 55 secondes


    "Nous vous détruirons" : Les terrifiantes menaces du chef d'état-major des USA à la Russie et à la Chine - vidéo Dailymotion


    www.dailymotion.com


    Regarder la vidéo «"Nous vous détruirons" : Les terrifiantes menaces du chef d'état-major des USA à la Russie et à la Chine» envoyée par les-crises sur dailymotion.

    Jean-Clément Jeanbart, né en 1943 (73 ans) à Alep (Syrie) est un prélat catholique syrien de l’Église grecque-catholique melkite. Il est archevêque de l’archéparchie d’Alep depuis 1995. Dès le début de la guerre civile syrienne en 2011, il est particulièrement actif dans la protection des fidèles, persécutés par les islamistes.
    jc-jeanbart
    Voici une compilation de sa vision (qui n’est bien entendu pas non plus forcément LA vérité, mais qui aide à mieux la cerner) depuis un an – à rebrousse-poil de celle de François Hollande et donc de nos médias…
    rts

    « En Syrie, les chrétiens ne voient pas d’alternative à Bachar el-Assad »

    L’archevêque grec-catholique d’Alep, Jean-Clément Jeanbart, décrit la situation dramatique des chrétiens en Syrie et estime que le régime de Damas est pour l’instant leur plus sûr bouclier
    L’archevêque grec catholique Jean-Clément Jeanbart montre des photos d’Alep, la capitale économique de la Syrie coupée en deux depuis l’offensive des rebelles en 2012. Les tirs de mortiers répondent aux barils d’explosifs largués par l’armée syrienne sur les quartiers tenus par les rebelles, à moins que cela soit l’inverse. Plus personne dans cette ville martyrisée ne sait exactement. L’archevêché a été durement touché par les bombes. Jean-Clément Jeanbart a dû déménager dans un couvent plus loin de la ligne de front, réfugié dans sa propre ville, comme beaucoup d’autres chrétiens. L’archevêque était à Genève à l’invitation du cercle international de la Fondation pour Genève.
    Le Temps: Combien de chrétiens restent-ils à Alep?
    Jean-Clément Jeanbart: Je n’ai pas de chiffres précis mais il doit en rester un peu moins que 100 000, soit deux fois moins qu’avant la guerre. Tous les chrétiens résident dans la partie de la ville contrôlée par le gouvernement. Beaucoup se sont réfugiés dans d’autres parties de la Syrie ou dans les pays voisins, au Liban ou en Jordanie. Le problème, ce sont ceux qui ont émigré en Europe ou outre-Atlantique.
    Pourquoi est-ce un plus grand problème?
    Parce qu’ils ne reviendront probablement pas. L’émigration saigne les communautés chrétiennes de Syrie, une présence deux fois millénaire. Les premiers chrétiens à avoir été baptisés après les apôtres étaient syriens. Ils étaient venus à Jérusalem pour le pèlerinage de la Pentecôte juive. À l’époque, on ne baptisait que des juifs, le peuple de Dieu. Il était plus dangereux de se convertir pour les habitants de Jérusalem que pour les pèlerins. On estime que 3000 d’entre eux venus d’Alep, de Damas, d’Homs, de Sidon, de Tyr, au Liban, et d’autres villes du Proche-Orient ont été baptisés. Plus tard, Saint-Paul a été le premier à baptiser des non-juifs. Il a été lui-même converti, baptisé et ordonné prêtre par l’Église de Syrie.
    Comment reprocher aux gens de vouloir quitter un pays en guerre?
    C’est vrai: les chrétiens avaient perdu espoir. Nos jeunes partaient, parce qu’ils étaient préoccupés pour leur avenir et ne voulaient pas être enrôlés dans l’armée. Parfois, ce sont leurs parents qui les incitaient à fuir. Il y a déjà eu tellement de morts. Je reproche à certains pays de favoriser l’émigration massive des Syriens. Je ne crois pas à la possibilité de tels mouvements de population vers l’Europe sans complicité. […]
    Qui aurait intérêt à encourager l’exode des Syriens?
    Avec le nombre de réfugiés qui arrivent en Europe, il devient plus facile de justifier des solutions radicales. Certains se demandent quelle pourrait être la suite. Une nouvelle intervention militaire en Syrie ou une zone d’exclusion aérienne. Pour l’instant, les Occidentaux s’y sont refusés mais cela pourrait changer.
    Vous semblez particulièrement remonté contre la Turquie?
    Alep faisait autrefois partie de l’Empire ottoman et le sultan considérait que c’était son bien le plus précieux. Sans cette ville, la Syrie serait amputée de son poumon économique. Avant la guerre, il y avait plus de 1400 usines qui employaient plus d’un million d’ouvriers. Tout a été détruit par les groupes armés à la solde des pays étrangers. À Pâques, un quartier chrétien et arménien a été bombardé par les rebelles. Il y a eu une quarantaine de morts. Ce n’était pas un hasard: le pape venait de reconnaître le génocide des Arméniens par les Turcs. Beaucoup d’Arméniens ont fui Alep, car ils craignaient de connaître le même sort que leurs ancêtres.
    Ce sont maintenant les Russes qui bombardent en Syrie.
    Ces frappes ont redonné espoir aux chrétiens. Voilà la réalité. J’ai parlé avec de nombreux collègues mais aussi des laïques. Tous voyaient désormais une lueur d’espoir pour que chacun se mette enfin autour d’une table pour mettre un terme à cette guerre folle et inhumaine. Avant le conflit, nous avions commencé à construire quelque 70 appartements à Alep pour des jeunes familles chrétiennes. Le chantier a dû être interrompu à cause des combats et certaines familles ont tenu à récupérer leur argent, même si la livre syrienne s’est effondrée. Juste après le début des frappes russes, une famille nous a suppliés de la reprendre à nouveau dans le projet. Ils croyaient à nouveau à la possibilité d’une solution position.
    Mais, depuis le début des bombardements russes, l’État islamique s’est rapproché d’Alep. Ne craignez-vous pas une prise de la ville?
    Cela ne veut rien dire. Comme Raqqa, le fief de l’État islamique, est visé, il est logique que les djihadistes se soient repliés aux abords d’Alep, où ils ont toujours été présents. L’armée syrienne semble avoir renforcé ses positions dans la ville.
    Sur le terrain, ce sont surtout les rebelles anti-Assad qui combattent l’État islamique.
    Peut-être mais ils les avaient auparavant invités en Syrie. Quand il est apparu que l’État islamique voulait en réalité les dominer et créer son propre califat, ils se sont alors mis à le combattre.
    N’y a-t-il pas de rebelles syriens qui trouvent grâce à vos yeux?
    Les rebelles modérés existent encore mais ils sont trop peu nombreux. La plupart ont fui le pays ou se sont réconciliés avec d’autres factions. La majorité des musulmans syriens sont modérés. Mais leur voix est étouffée par les cris des plus aguerris et des plus fanatiques. C’est une autre forme de dictature.
    L’avenir de la Syrie peut-elle passer par le maintien au pouvoir de Bachar el-Assad?
    Pas nécessairement mais le problème est que 80% de ses opposants sont des fondamentalistes. Nous réclamons un régime démocratique, pluraliste et non-confessionnel, gardien de la liberté religieuse des nombreuses dénominations de Syrie. Si les djihadistes et les autres groupes étaient prêts à garantir que nos fidèles ne soient pas égorgés, exécutés ou obligés de renier leur foi pour trouver un emploi ou un logement, nous ne verrions pas d’inconvénient à ce qu’ils exercent le pouvoir. Mais ce n’est pas le cas. Nous ne voyons donc pour le moment pas d’alternative au régime de Bachar el-Assad.
    Vous ne voyez vraiment personne à même de le remplacer, alors qu’il a tellement de sang sur les mains?
    Vous savez, c’est un homme cultivé et ouvert. Il a d’ailleurs épousé une femme née et éduquée au Royaume-Uni. Cela montre une sympathie pour l’éducation à la démocratie et aux valeurs qu’elle a reçues. Ce n’est pas vraiment le profil d’un fanatique. Bachar el-Assad n’est pas aussi mauvais que vous le dites en Occident, où la vision de la situation est contaminée par l’argent versé par certains pays. Ils ont intérêt à affaiblir la Syrie mais, contre toute attente, elle résiste encore. Bachar el-Assad a-t-il plus de sang sur les mains que les autres? Franchement, je n’en sais rien. Au début du conflit, il a plutôt fait preuve de retenue. Ce n’est pas le pire président de la région et il est encore aimé en Syrie. Il ne demanderait sans doute pas mieux que de sortir de ce guêpier. Une fois la guerre terminée, je ne serais pas surpris qu’il ne se représente pas à de nouvelles élections. De toute façon, le camp loyaliste devra forcément être inclu dans le futur règlement de paix.
    Rangez-vous tous les chrétiens dans le camp du président?
    Non. Ils ne sont pas nécessairement tous loyalistes, mais ils trouvent que jusqu’à présent ils n’ont pas été maltraités par ce régime. Nous voulons surtout la fin de la guerre et son cortège d’atrocités et la réconciliation et la concorde entre tous les Syriens.
    Source : Le Temps

    0 0



    Chers amis,

    Avez-vous entendu parler du nouveau film de Mel Gibson, qu’il vient de réaliser 12 ans après La Passion du Christ ?
    Nous avons eu la chance de le voir il y a quelques semaines, pour notre plus grand bonheur.
    Ce film raconte l’histoire vraie de Desmond Doss, recruté comme infirmier dans l’Armée américaine pendant la seconde guerre mondiale, refusant obstinément de porter une arme en tant qu’objecteur de conscience, et qui, armé de sa seule foi est devenu un des plus grands héros (il a reçu la plus haute distinction militaire des Etats-Unis) en sauvant des dizaines de vies sous le feu de l’ennemi pendant la bataille d’Okinawa.

    Plutôt qu’un long discours, je vous laisse découvrir la bande-annonce :
     

    C’est Metropolitan FilmExport (avec qui nous venons de sortir Le Pape François et qui est toujours à l’affiche !) qui distribue ce film le 9 novembre prochain (réservez la date dans vos agendas) et nous avons la très grande joie de les accompagner dans cette aventure.
    On vous en reparle bientôt, mais n’hésitez pas à partager ce message et cette bande-annonce autour de vous.

    Hubert de Torcy

    PS : Retrouvez nous sur Facebook et sur Twitter

    0 0


    Hello tous le monde!
    Qui vient à l'apéro Monétaire de la BNS au Starling Hotel du 17 novembre 2016.
    Je m'y suis inscrit.
    Bien à vous.

    Blaise

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/banques-centrales-des-cooperatives.html

    Apéritif «Marché monétaire» 2016 Apéritif «Marché monétaire» La Banque nationale suisse a le plaisir de vous inviter à son prochain apéritif «Marché monétaire». Andréa Michaela Maechler, membre de la Direction générale, présentera un exposé sur le thème: «Marchés financiers et mise en œuvre de la politique monétaire: un rapport en mutation». Dewet Moser, membre suppléant de la Direction générale, abordera le sujet suivant: «Au rythme des marchés financiers». Date et heure: Jeudi 17 novembre 2016, de 18 h 30 à 19 h 30 Lieu: Starling Hotel & Conference Center Geneva 34, route François-Peyrot 1218 Le Grand-Saconnex (Genève-Aéroport) Un cocktail sera offert à partir de 19 h 30. Merci de vous inscrire sur notre site internet (www.snb.ch, Marchés financiers/Manifestations/ Inscription) jusqu’au 10 novembre 2016 au plus tard. Vous recevrez par la suite une confirmation. Si vous ne recevez pas de confirmation, nous vous remercions de nous contacter immédiatement par courriel ou par téléphone: gm-apero@snb.ch ou +41(0)58 631 77 00

    __________________________________________________________________ 

    C’est avec plaisir que l’ACI Suisse vous convie à poursuivre la soirée, de manière conviviale et festive, au Cbar&lounge du Starling Hotel Geneva, que nous avons entièrement réservé pour l’occasion. Nous vous proposerons, dans ce cadre chaleureux et contemporain, un cocktail dînatoire gastronomique, animé par le Chef Fabrizio Domilici. Nous tenons à exprimer nos vifs remerciements à la société SIX Securities Services pour son soutien et sa généreuse contribution à cet événement. Pour des questions d’organisation, nous vous saurions gré de bien vouloir vous inscrire directement sur le site web de la BNS (www.snb.ch, Marchés financiers/Manifestations/Inscription) jusqu’au 10 novembre 2016 au plus tard. Nous nous réjouissons de vous accueillir le 17 novembre prochain! ACI Suisse Eric Vauthey Invitation 17 novembre 2016, dès 19 h 30 Accès: Starling Hotel Geneva 34, route François-Peyrot 1218 Le Grand-Saconnex (Genève-Aéroport) En bus: Bus 5 PALEXPO – 20 minutes depuis le centre ville Sortez à l’arrêt Grand-Saconnex-Place. Prenez la rue entre le supermarché Migros et le restaurant La Colombière. Allez tout droit jusqu’à ce que vous aperceviez l’hôtel sur votre droite (5 min à pied). En train: De la gare Genève-Cornavin – Prenez le train pour l’aéroport international de Genève (6 min). Ensuite, vous pouvez vous rendre à l’hôtel à pied (10 min) en suivant les indications Palexpo, puis Starling Hotel Geneva. De l’aéroport, vous avez aussi la possibilité d’utiliser la navette de l’hôtel, qui se trouve au niveau des arrivées à la porte 3. Elle est disponible toutes les 15 minutes de l’ouverture à la fermeture de l’aéroport. En voiture: Lorsque vous arrivez à Genève, prenez la direction AEROPORT, puis suivez les panneaux GENEVA PALEXPO. Utilisez le parking couvert P12 Palexpo. L’hôtel se situe juste à côté du bâtiment de Palexpo.



    0 0

    Une initiative populaire va proposer d’abolir les impôts en taxant toutes les transactions

    Le professeur de finance Marc Chesney s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative visant à taxer toutes les transactions, financières et commerciales
    Éliminer tous les impôts, sans provoquer un gouffre financier dans les budgets publics? Ce n’est pas un tour de magie. Marc Chesney, professeur de finance de l’Université de Zurich propose en effet de mettre en place une taxe sur les transactions financières qui s’appliquerait à tous les paiements électroniques.
    Cette taxe n’a donc rien à voir avec la taxe Tobin, qui s’intéresse uniquement aux transactions financières, donc aux achats d’actions ou d’obligations, par exemple. La proposition de Marc Chesney s’étend à toutes les transactions financières – y compris le trafic des paiements – dont le montant total atteint au moins 100 000 milliards de francs par an, soit environ 150 fois le produit intérieur brut de la Suisse.

    Un financier zurichois en première ligne

    Désormais, le professeur s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative, dont le concept est présenté sur le site microtaxe.ch. L’idée circule dans plusieurs pays, mais si elle semble se décanter en Suisse, c’est notamment à partir d’un texte publié en janvier 2013 par Félix Bolliger, un financier zurichois, «Reinvent the System – Mikrosteuer auf Gesamtzahlungsverkehr» (Réinventer le système – un micro-impôt sur tous les moyens de paiement). Le gérant de fortune y développe son modèle et la façon dont il pourrait être construit. Les initiants ont été rejoints par Oswald Sigg, socialiste et ancien vice-chancelier de la Confédération, qui faisait partie des promoteurs de l’initiative pour le revenu universel de base, refusé en votation populaire en début d’année. Anton Gunzinger, professeur à l’EPFZ, et un Genevois, Bernard Dupont.
    «L’étape en cours consiste à rédiger le projet qui permettrait d’obtenir l’autorisation de lancer une initiative», a expliqué Marc Chesney. La taxe se veut indolore. Avec «0,2% sur chaque transaction, on pourrait obtenir 200 milliards de francs», explique le Franco-Suisse. Ce serait déjà plus que tous les impôts récoltés en Suisse, dont le total atteignait environ 170 milliards en 2011, les chiffres sur lesquels se basent les initiants. «Une telle taxe, si elle était introduite, pourrait théoriquement remplacer la plupart des impôts actuels et permettrait de simplifier le système fiscal», expliquait déjà le professeur il y a quelques mois dans nos colonnes. La déclaration fiscale deviendrait obsolète, a-t-il ajouté.
    Les promoteurs de cette taxe s’attendent à des effets pervers, comme la disparition de certains types d’activités financières. Mais sans le déplorer: «Les activités de trading à haute fréquence, par exemple, pourraient disparaître. Mais la Suisse peut se passer de ces activités de la finance casino», affirme le professeur.

    Réformer le système financier et fiscal

    Surtout, pour les initiants, ce serait l’occasion de réformer un «système financier qui nous mène de crise en crise» et un «système fiscal qui se base sur une idéologie plus que centenaire», dont la législation est «d’une absurde complexité, inadaptée à une économie globalisée et numérisée».
    «Puisque la microtaxe est perçue automatiquement par ordinateur, elle perd son caractère inquisitoire», affirment les initiants dans leur texte d’introduction. «Impôt sans idéologie», sans équivalent de simplicité et de clarté, «abondant, techniquement peu cher à gérer, et juste», assurent-ils. Au point que «ses avantages sont tels que l’évasion fiscale deviendrait superflue», estiment-ils. Ils prônent toutefois une mise en œuvre très progressive.

    La France applique une taxe différente

    Un projet d’initiative qui intervient alors que plusieurs pays d’Europe s’écharpent sur la possibilité d’introduire une taxe sur les transactions financières (TTF). La semaine dernière, la France a voté un élargissement de son projet, élevant le taux à 0,3% et incluant dans les transactions boursières les opérations «intra-day», c’est-à-dire des achats et ventes réalisés dans la même journée. La taxe française rapporterait plus d’un milliard d’euros au budget, dont une partie devrait servir l’aide au développement. Dix pays européens envisagent de mettre en place une taxe, mais ils peinent à se mettre d’accord. L’entrée en vigueur se ferait au mieux début 2018 et la taxe discutée s’élèverait entre 0,01% et 0,1%.

    https://www.letemps.ch/economie/2016/10/24/une-initiative-populaire-va-proposer-dabolir-impots-taxant-toutes-transactions


    Pour une Banque Nationale vraiment Suisse, BNS 3.0


    Nous travaillons pour faire une BNS 3.0

    La BNS pourrait ainsi devenir la Fédération Suisse des Coopératives Monétaires Cantonales et/ou  Communales...



    Projet:

    Le système économique actuel, grâce aux nombreuses découvertes et inventions qui le favorisent, notamment les robots de plus en plus nombreux et efficaces, produit une abondance insoupçonnée de biens en même temps qu'il réduit la main-d'oeuvre et engendre un chômage permanent.

    Une partie de plus en plus importante de la population se trouve ainsi privée de tout pouvoir d'achat des biens créés pour elle.

    Quelques individus ou groupes particuliers seulement en profitent honteusement.

    Pour que tous puissent avoir une part de l'héritage culturel légué par leurs prédécesseurs, nous proposons un projet de loi d'application de monnaie-pleine ou un contre-projet selon les principes suivants:

    I. Nous devons donc reprendre le contrôle de l'émission et du volume de la monnaie et du crédit en respectant le vrai principe de subsidiarité, soit d'abord pour les personnes, les familles, les communes, les cantons et en dernier ressort le fédéral. Il l'exercera par des commissions indépendantes jouissant de toute l'autorité voulue pour atteindre ses buts, notamment le bien commun à tous les niveaux précités.

    II. Les ressources matérielles de la nation représentées par la production constituent la base de la monnaie et du crédit. Chaque échelon fournit régulièrement les statistiques nécessaires.

    III. En tout temps l'émission de la monnaie et du crédit devrait se mesurer sur le mouvement de la production de façon qu'un sain équilibre se maintienne constamment entre celle-ci et la consommation. Cet équilibre est assuré, partiellement du moins, par le moyen d'un escompte compensé notamment aux producteurs de qualité ( sans obsolescences programmées ) rendus plus efficaces et dont le taux varierait nécessairement avec les fluctuations mêmes de la production.

    IV. La BNS travaille pour le bien commun, comme une coopérative et chaque habitant de la Suisse y dispose d'un compte en francs suisses dès la conception alimenté notamment en fonction de la hausse de notre monnaie, des placements souverains, de la productivité des machines, robots, infrastructures, barrages etc...  et des progrès techniques.


    Soutenez la rédaction de cette loi suisse urgente encore en projet et modifiable, déjà amendée selon les conseils de M. Maurice Allais et de son équipe:

    Pour une Suisse avec moins de dettes, d' impôts, de taxes, etc., grâce à la robotisation, en parallèle, sinon surtout grâce à une création modernisée de l'argent qui assurera ainsi la prospérité de tous. 

    État des lieux et inventaires des conséquences néfastes du système bancaire inadapté actuel :


    1. Des centaines de milliers de Suisses intègres travaillent, mais vivent endettés sous le seuil de pauvreté. En parallèle, le Conseil fédéral rabote des Budgets à des postes pourtant prioritaires (santé, éducation, chômage, création d'emplois, relance, environnement, infrastructures, transports, réduction du nombre d'Ambassades et d'outils d'informations tel Swissinfo... à l'heure de crises et de l'isolement du Pays sur la scène internationale, suppression des bureaux de Poste et dégradation générale du Service public, Crèches, etc.) et répercute ses tâches sur les Cantons, donc Communes et de fait, les Familles, soit nous tous. Les Caisses de pensions sont de plus en plus vides et la cohésion nationale, sinon la solidarité sont partout remis en cause (Votation du 7.03. 2010).


    2. Les "solutions" sont une nouvelle fiscalité sournoise (parkings, radars, nouveaux «délits» etc.), mais aussi la TVA, etc. qui pénalisent tous les citoyen(ne)s, ainsi que les PME en augmentant le chômage des jeunes et de collaborateurs à… plus de 15 ans de l’AVS.
    3. Le système économique actuel, grâce aux nombreuses découvertes et inventions qui le favorisent (notamment l’informatique et les robots de plus en plus nombreux et efficaces), produit une abondance de biens, en même temps qu'il réduit les besoins de main-d'oeuvre locale et augmente ainsi un chômage permanent. Une partie importante de la population se trouve ainsi privée de tout travail et pouvoir d'achat des biens créés pour elle et non pas pour quelques individus ou groupes particuliers d’industriels financiers, Banquiers et spéculateurs.


    4. La crise de l'UBS et ses dizaines de milliards soustraits aux contribuables futurs ne révèlent pas seulement les graves dysfonctionnements du Conseil fédéral, après ceux de ladite Banque, mais de fait, de tout le système bancaire mondial et du pillage de tous les habitants et Pays de la Terre entière. En Europe : Islande, Grèce, Portugal. A quand la Suisse ?


    5. La Confédération, ses Régies, etc., ainsi que les Cantons et leurs Communes, PME, etc. dont personnes morales et physiques (nous) dépensent chaque jour et au minimum des centaines de Millions CHF à titre d'intérêts... SANS amortissement et pour certaines dettes cumulées, etc. pour des montants représentant des multiples des emprunts initiaux! Ceci représente des centaines de Milliards CHF par an, qui seraient mieux utilisés pour le bien du Souverain.


    6. FED & IRS (deux archétypes américains du dysfonctionnement systémique du taux d'intérêt conçu par les Banquiers et du «remboursement» autoritaire des dettes... par les Citoyen(ne)s surtaxé(e)s), «Too big to fail», Toxic Assets sont devenus des termes "familiers", à contrario du mécanisme pervers de la création monétaire qui nous asservit tous, partout et chaque jour davantage.


    Ainsi :


    - le système bancaire fabrique depuis trois siècles de l’argent à partir de RIEN et facture ce tour de passe-passe avec des taux d’intérêts, alors que l’État (nous les Citoyen(ne)s) pourrait l’émettre gratuitement et ainsi, distribuer équitablement les plus-values mensuelles à tous.


    - A contrario du dogme officiel et de la Propagande économique, il faut savoir que le taux d’intérêt et les Banquiers créent l’inflation, sinon et surtout, des dettes non remboursables. Ces dettes exponentielles sont IMPOSSIBLES à rembourser. Des contrats impossibles sont nuls, d'autant plus que ces dettes sont créées à partir de rien, par astuce en bande.


    - Les États endettés et sans réel pouvoir de décision actuellement abdiqué, répercutent leurs "remboursements" sans amortissement aux chers (sic!) Banquiers (une poignée de familles), sur nous tous.


    - Ce système bancal, en crise systémique fut conçu dans l’iniquité et les Banquiers possèdent la Terre qu’ils gèrent à leur guise, avec la majorité des Chefs d’Etats aux ordres, notamment de la BM et du FMI.


    Voulez-vous continuer avec vos enfants à être les esclaves des Banquiers et payer le prix fort de votre ruine, laissez-les donc continuer à créer l’argent ex nihilo (à partir de rien) et à contrôler les crédits. À l’opposé, de bonnes solutions existent et les voici :


    Pour que tous puissent avoir une part de l'héritage économique légué par leurs prédécesseurs, voici notre but, reprendre le contrôle de la création des masses monétaires (l'argent). 


    PRINCIPES


    I. Le pouvoir de battre monnaie, y compris par le crédit ex nihilo, appartiennent au Souverain qui reprend le contrôle de l'émission et du volume de la monnaie et du crédit, sans intérêt.


    Il. Il l'exercera à tous les échelons par des Commissions indépendantes locales OU CANTONALES jouissant de toute l'autorité voulue pour atteindre ce but.


    III. Les ressources financières, matérielles et intellectuelles de la Suisse représentées par les Citoyen(ne)s, les PME, etc. et leurs productions sont la base de la monnaie et du crédit.


    IV. L'émission de la monnaie et du crédit devrait en tout temps se mesurer sur le mouvement de la production robotisée le plus possible de façon qu'un sain équilibre se maintienne constamment entre celle-ci et la consommation. Cet équilibre est assuré, partiellement du moins, par le moyen d'un dividende et d'un escompte dont le taux variera nécessairement avec les fluctuations mêmes de la production automatisée.


    V. Pour que tous puissent avoir une part de l'héritage économique légué par leurs prédécesseurs, les Commissions locales, communales ou cantonales versent un Dividende mensuel dont le montant sera déterminé par la masse des biens à consommer. Ce dividende sera versé à chaque personne, de leur conception à leur mort naturelle, qu'elle aie ou non des sources de revenus.


    VI. Il est indispensable de définir socialement des remises à zéro périodiques sur 7 fois 7 périodes de tous les compteurs économiques, comme demandé dans le Lévitique ou les lois sur les propriétés intellectuelles (Copyright) et ainsi de réparer l'erreur de Charlemagne du 23 mars 789 qui a condamné le taux d'intérêt, mais qui a oublié la remise des propriétés agricoles aux familles et le pardon jubilaire des dettes au moins tous les 49 ans. Concrètement, ceci signifie que grâce aux créations monétaires mensuelles, toutes les dettes seront effacées et toutes les terres agricoles seront franches de toute hypothèque au moins tous les 49 ans.


    VII. Les anciennes masses monétaires en francs suisses tirées du néant (emprunts fédéraux, cantonaux, communaux, etc.) sont purement et simplement supprimées. Par contre, les vraies épargnes réelles des personnes physiques et morales sont respectées.


    VIII. La BNS est directement placée sous le contrôle permanent - sans Commission externe indépendante de type FINMA - de l'Assemblée fédérale (Plénum), qui y consacre au moins un jour complet à chaque Session.


    IX. Les réserves de la BNS qui garantissent un CHF (Franc suisse), indépendant et fort sont constituées d'or physique stocké qu'en Suisse, ainsi que des réserves de diverses graines alimentaires (avoine, épeautre, froment, maïs, orge, pommes de terres, riz, etc.), non OGM, consommables, plantables et à même d'assurer pendant 7 ans la subsistance de la Suisse.


    X. Tous instruments juridiques étrangers, accords, conventions, traités, passés ou futurs qui iraient à l'encontre de cette Initiative ou qui viendraient à la violer sont à dénoncer immédiatement tant au plan cantonal que fédéral.


    XI. Au vu des économies réalisées par la suppression de l’endettement et de ses conséquences, la Confédération supprime immédiatement tous les impôts fédéraux directs et indirects, notamment la TVA, la vignette et les droits sur l’essence.


    XII. De même, les communes et les cantons pourront fortement réduire leur fiscalité et supprimer les taxations sournoises sous la forme de péages subtils pourtant interdit dès la Constitution de 1948.



    Dispositions transitoires :


    La Confédération crée une contribution de solidarité par des masses monétaires sans taux d'intérêts et les fait affecter à chaque famille en proportion du nombre d'enfants conçus.


    Le produit de la contribution de solidarité sera versé aux Cantons selon une clé de répartition démographique définie par la Confédération représentée par l'Assemblée fédérale (Plénum).


    L'écart des salaires tant publics que privés ne dépasse pas 33 fois, avec une limite absolue indexée fixée à CHF 500'000.-.


    Tout dividende social ou autre prestation sociale n'empêche personne de travailler en plus contre rémunération ou en qualité d’indépendant, créateur d’entreprise, etc.


    L'obligation de refinancer les prêts à 100 % auprès de la BNS reporte la perception des profits à ce niveau et les revenus ainsi fortement majorés sont directement affectés aux besoins communs.


    Tout financement d'investissement à un terme donné doit être assuré par des emprunts au moins de même terme. Aucun emprunt à long terme ne peut être financé par des emprunts à court terme. Pour le bien commun, les points suivants sont notamment respectés :

Dissociation totale des activités bancaires et leur attribution à trois catégories d'établissements distincts et indépendants :


    1) Banques de dépôts : encaissements, paiements, gardent les dépôts de leurs clients.
    
2) Banques de prêts : le montant global des prêts ne peut excéder le montant global des fonds empruntés.
    
3) Banques d'affaires : investissent dans les entreprises les fonds empruntés au public ou aux banques de prêts.


    Indexation obligatoire de tous les engagements sur l'avenir : prêts, emprunts, salaires, etc. aussi bien entre particuliers, entreprises et État.


    Interdire le financement des opérations boursières et de la spéculation par la création de moyens de paiement ex nihilo.


    Augmenter les garanties en liquidités à 100 %, afin d'éviter les créations privées de monnaie ou quasi-monnaie ex nihilo.


    Supprimer la cotation en continu et la remplacer par une seule cotation par jour pour chaque place financière et pour chaque valeur.
    
Supprimer les programmes d'achat/vente automatiques. Interdire la spéculation sur les indices et les produits dérivés.
    
Abandonner le système de changes flottants pour un système de taux de changes fixes mais révisables par une commission indépendante.
    
Interdire toute dévaluation compétitive.

    Abandonner le dollar US $ comme monnaie de compte, d'échange et de réserve.
    
Etablir progressivement une unité de compte commune sur le plan international avec un système approprié d'indexation.
    
Interdire la spéculation aux banques sur les changes, les actions, obligations et produits dérivés.


    Aucune puce, RFID ou un quelconque moyen de traçage ne peut être dissimulé dans la monnaie, quelque soit la forme de la monnaie( métallique, papier...).


    Les méthodes alternatives de création monétaire (wir, jazz, reka, talents, billes, sels, etc.) sont admises si leur seigneuriage bénéficie à tous les utilisateurs de manière proportionnelle et égalitaire et sans nuire aux familles.


    
Conclusions :


    « Il s'agit de réformes fondamentales qui intéressent la vie de tous les jours de millions de citoyens. Ces réformes indispensables n'ont été réalisées, ni même envisagées, ni par les libéraux justement préoccupés de favoriser l'efficacité de l'économie, ni par les socialistes justement attachés à l'équité de la distribution des revenus… Les uns et les autres n'ont cessé d'être aveuglés par la répétition incessante de toutes parts de pseudo vérités et par des préjugés erronés. » 


    Maurice Allais, prix Nobel d'économie.


    Tout ce qui est possible, apparemment légal n'est pas nécessairement bon pour le peuple et moral.
    Ces créations monétaires du néant par les banques commerciales, "ex nihilo" en technique bancaire, violent la bonne foi et la réalité économique par un grave abus de la marque suisse, au contraire des francs wir, http://www.wir.ch/fr/ , qui reconnaissant honnêtement leur caractère privé. Les gens croient que ce sont des francs suisses mais c'est un pur mensonge et un viol de leur confiance. Ce sont de "faux" francs "suisses", un abus de langage et de titres. Le conseil fédéral écrit diplomatiquement "des substituts monétaires"... comme les points cumulus, les miles des compagnies aériennes, au risque des clients...
    http://desiebenthal.blogspot.ca/2014/12/le-conseil-federal-suisse-admet-le.html
    En récapitulation, on est face à des abus de confiance, de fausses représentations économiques, des comptabilités frauduleuses, des substituts astucieux de monnaie, donc de la fausse monnaie comme le reconnaît un prix Nobel, Maurice Allais, des complots financiers par astuce en bande, de la concussion et la corruption, des abus de biens sociaux...
    Ces contrats sont iniques, odieux et impossibles à honorer, comme en Grèce, vu les exponentielles d'intérêts devenues verticales( 1+ i puissance le nombre des années ) donc nuls pour la plupart ( il faut distinguer ces créations folles de la vraie épargne )...

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/05/les-epargnants-premiers-perdants.html

    Pour une Banque Nationale vraiment Suisse, BNS 3.0



    Nous travaillons pour faire une BNS 3.0



    Venez  aux AG de la BNS: pour une coopérative citoyenne







    L'usure tue, rend malade, pousse aux suicides, aux drogues, aux divorces...

    Le Conseil fédéral et la BNS préfèrent protéger quelques banquiers aux salaires, bonus, parapluies, parachutes indécents au lieu du bien commun des peuples suisses... Une grave erreur historique. 

    Il refuse de revenir à un système de monnaie pleine qui a fait ses preuves dans le passé pour continuer dans le nouveau système d'un casino mondial électronique et hasardeux. Il cite l'or comme valeur alors qu'il lutte en fait contre l'or.



    Le Conseil fédéral rejette l’initiative «Monnaie pleine» sans contre-projet. Il nie la réalité avec notamment cette phrase.

    "Ainsi, les banques commerciales ne pourraient plus octroyer de crédits financés comme aujourd’hui par des dépôts à vue (comptes courants)."

    La réalité est exactement le contraire, ce sont les crédits qui créent du néant, EX NIHILO, en latin pour les "initiés", TOUTE LA MONNAIE QUI NOUS EST ALORS LOUéE à INTéRÊTS COMPOSéS ... Le franc suisse doit revenir aux suisses qui en sont les propriétaires, un propriétaire ne doit pas louer son propre bien, c'est du VOL au profit de quelques banquiers, politiciens et actionnaires...


    Chers amis d'une BNS coopérative citoyenne à tous,


    La BNS investit notamment dans les armes nucléaires, sic, et dans le gaz de schiste polluant, resic, ou dans Apple, concurrent de notre horlogerie, mais le pire est la création monétaire faite contre les citoyens suisses, par centaine de milliards...

    Nous pouvons changer ces politiques hasardeuses...

    Si vous voulez vous joindre à notre action, vous pouvez acheter une action, ou vous la faire sponsoriser, et donner l'instruction suivante à la banque. 

    Ceci est valable pour tous, même pour les étrangers, le plus grand actionnaire est allemand, sic...

    Exemple:

    Je vous prie de transférer l'action directement à la BNS selon l'article 6 ci-dessous, en leur demandant de m’inscrire immédiatement au rôle des actionnaires et en me tenant au courant..

    Réponse de la banque: Afin de compléter le document de transfert pouvez-vous svp me transmettre votre date de naissance, nationalité, lieu d’origine et adresse postale.

    Extrait:

    Tout actionnaire peut faire garder sans frais ses actions nominatives par la BNS. Les modalités sont réglées dans les conditions régissant l'administration de dépôts d'actions nominatives de la BNS.

    Art. 6 Droits-valeurs La BNS émet des actions nominatives sous forme de droits-valeurs (art. 25, al. 2, LBN). Celles-ci sont transférées dans un système de conservation intermédiée et deviennent ainsi des titres intermédiés au sens de la loi fédérale sur les titres intermédiés. L'actionnaire n'est pas en droit de demander l'impression et la livraison de titres pour ses actions nominatives. Il peut cependant demander en tout temps à la BNS d'établir une attestation pour les actions nominatives qui lui reviennent. Cette attestation, destinée exclusivement à servir de preuve, n'est pas un papier-valeur. Tout actionnaire peut faire garder sans frais ses actions nominatives par la BNS. Les modalités sont réglées dans les conditions régissant l'administration de dépôts d'actions nominatives de la BNS.




    BNS 1.0



    La BNS de papa, son symbole, St Martin qui donne la moitié de son manteau à un pauvre, l'autre moitié appartenant à l'empire...

    Les actions de la Banque nationale sont cotées en Bourse. Des cantons, des communes suisses et des banques cantonales détiennent la majorité des actions. Le reste des actions est en mains de particuliers et d’entreprises. La Confédération ne possède aucune action.

    La transformation de la BNS en une fédération de Coopératives Monétaires Cantonales et communales constitue certainement le plus sûr moyen de s’assurer d’une part que nous maîtrisons le flux d’émission et que celui-ci est assuré par la seule volonté du Souverain et en fonction de ses besoins propres. 


    Si vous voulez changer le système pour le meilleur, alors coopérez à cette loi

    Les solutions suisses:

    27 banquiers en prison. 

    Exemples de responsabilité pénale du banquier : Infractions générales- Incriminations




    Il faut 3 concepts importants pour sortir de ces crises fabriquées, revenu de base inconditionnel alias alias dividende, un argent social créé dans taux d'intérêt, alias monnaie-pleine et un escompte compensé au producteur, alias rabais compensé mais c'est pas facile d'expliquer les 3 en même temps...
    Podcast oral:

    La Démocratie Économique en 10 leçons, par Alain Pilote

    www.michaeljournal.org/juvdm/10-lecons-francais/

    La Démocratie Économique en 10 leçons, par Alain Pilote format MP3 Leçon 1 Leçon 2 Leçon 3 Leçon 4 · Leçon 5 Leçon 6 Leçon 7 Leçon 8 · Leçon 9 Leçon ..

    en pdf...

    [PDF]La démocratie économique en 10 leçons - Vers Demain

    www.versdemain.org/abonnement-boutique/livres/product/download/file_id-2
    par Alain Pilote à l'occasion de la semaine d'étude ayant suivi le Congrès des Pèlerins .... Les dix leçons du Crédit Social et le Compendium sont disponibles en ...

    "La face cachée de la Finance" avec Denis Robert et Marc Chesney

    desiebenthal.blogspot.com/2016/04/la-face-cachee-de-la-finance-avec-denis.html
    5 avr. 2016 - Vidéos explicatives par François de Siebenthal sur youtube, dailymotion ou ... Denis Robert & Marc Chesney à Grenoble - 7 avril 2016.

    François de Siebenthal: Revenus d'existence en Europe ?

    desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/revenus-dexistence-en-europe.html?m=1
    13 oct. 2016 - Dernièrement, le professeur de finance à l'université de Zürich Marc Chesney a montrée qu'une taxe de 0,2% sur les paiements électroniques ...

    Archive - Financial Markets and Portfolio Management (FMPM)

    www.fmpm.ch/fmpm/archive
    Traduire cette page
    Search articles from 1987 to 2000. By Keywords. Keyword(s): Apply to: Title Abstract. By Year or Author. Year: Year, 2000, 1999, 1998, 1997, 1996, 1995, 1994 ...

    Revenu inconditionnel | EcoAttitude

    www.ecoattitude.org › Accueil › Penser autrement › Economie & finance
    lire aussi le blog de François de Siebenthal ... A part la solution claire et simple proposée par Marc Chesney, voici une explication d'autres modes de ...

    Revenu de base - Initiative suisse - Comments

    https://m.facebook.com/Pour.1Revenu.inconditionnel.de.../10153898349809093?...
    Marc Chesney, directeur de l'Institut Banque et Finance de l'Université de Zürich, nous explique comment le RBI peut être financé .... François de Siebenthal.
    amitiés...

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0





    Jeudi 27 octobre dès 22:55

    Emission sur antenne 2... L'ANGLE ÉCO...


    Le travail, c'est fini !

    Magazine (1h23)

    Les technologies révolutionnent le monde du travail. Experts et économistes sont formels : dans les années qui viennent, 40 % des professions existantes vont disparaître. Parallèlement, de nouveaux métiers sont à inventer et des salariés à former.

    Faut-il s'inquiéter ou se réjouir de ces changements ?

    0 0


      Affaire Sankara, le juge d’instruction demande à la France la levée du secret défense

      24 octobre par Bruno Jaffré
      Cette nouvelle, particulièrement importante, démontre la volonté du juge d’instruction François Yaméogo d’aller au bout des investigations, de rechercher des coupables au delà des seuls membres du commando qui ont assassiné Thomas Sankara et de se pencher sur l’éventualité d’un complot international.
      Nous en avions émis des doutes. Cette conférence nous apporte un cinglant démenti, mais aussi une grande satisfaction. Nous nous pouvons que le remercier pour le travail abattu, le courage dont il faut preuve.
      C’est au cours d’une conférence de presse, organisée par les avocats de la famille Sankara, le 12 octobre à Ouagadougou, qu’ont été livrées ces informations.
      Quatorze inculpés
      Si le juge reste discret et communique peu, il a déjà auditionné, selon les avocats, une centaine de personnes, et versé au dossier les éléments relatifs aux relations entre Blaise Compaoré et Charles Taylor lors du procès de ce dernier au Tribunal spécial sur la Sierra Leone. Une nouvelle preuve de sa volonté de poursuivre son enquête au delà du Burkina Faso. Plusieurs libériens, anciens compagnons de Charles Taylor ont en effet affirmé avoir été présents lors de l’assassinat de Thomas Sankara et accusé la France et la CIA d’y avoir participé.
      On trouvera à ce sujet un extrait video d’un documentaire de la RAI3 de Silvestro Montanaro qui a interviewé les compagnons de Charle Taylor à https://www.youtube.com/watch?v=4GAxbGbWdjMet la retranscription des interviews àhttp://thomassankara.net/assassinat-de-thomas-sankara-des-temoignages-dun-documentaire-de-la-rai-3-mettent-en-cause-la-france-la-cia-et-blaise-compaore/).
      Autre signe d’une velléité d’indépendance du juge, il a auditionné Salif Diallo, le véritable leader politique du parti au pouvoir, le MPP (Mouvement du peuple pour le progrès), et actuel président de l’assemblée nationale. Un audition logique, Salif Diallo étant dans la maison de Blaise Compaoré le jour de l’assassinat de Thomas Sankara. Mais néanmoins courageuse, car son passé est particulièrement sulfureux. Il a été cité lors le procès de Charles Taylor au Tribunal pénal pour la Sierra Leone, comme intermédiaire entre le Burkina et les troupes de Charles Taylor. Le syndicat étudiant le juge responsable de la mort de Dabo Boukari, assassiné dans les locaux de la police. Et il est accusé de torture dans un ouvrage récent de Valère Somé Les Nuits froides de Décembre.
      Quatorze personnes ont été inculpées : Gilbert Diendéré, ancien chef du régiment de sécurité présidentielle, véritable numéro 2 du régime de Blaise Compaoré et auteur du coup d’Etat manqué de septembre 2015, un journaliste, Gabriel Tamini, et le médecin militaire Diébré Alidou. Ce dernier avait signé le certificat de décès avec la mention « mort de mort naturelle ». Les autres sont d’anciens militaires du Centre d’entraînement commando de Po, qui ont, par la suite, intégré le régiment de sécurité présidentielle sous les ordres de Gilbert Diendéré.
      La demande d’extradition de Blaise Compaoré toujours sans réponse
      Deux mandats d’arrêt ont été lancés accompagnés des demandes d’extraction.
      Le premier contre Blaise Compaoré, réfugié en Côte d’Ivoire, le pays dirigé par son « ami » Allassane Ouattara. Il a, depuis, pris la nationalité ivoirienne, pour se soustraire à toute demande d’extradition. La Haute cours de justice a déclaré, il y a quelques mois, son incapacité à poursuivre Blaise Compaoré en sa qualité de président du Faso accusé d’« attentat à la Constitution et haute trahison » pour manque d’éléments constitutifs. Alors que le gouvernement, de son côté, avait annoncé sa volonté de régler les questions relatives au séjour de Blaise Compaoré en Côte d’Ivoire par la voie diplomatique !
      Le gouvernement du Burkina va-t-il se montrer très combatif pour inquiéter Blaise Compaoré et exiger son extradition ? On peut légitimement en douter. En plus de ce qui est rappelé plus haut, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le président de l’Assemblée nationale Salif Diallo, et le ministre de l’intérieur Simon Compaoré ont soutenu Blaise Compaoré dès l’assassinat de Thomas Sankara en 1987. Ils ont ensuite travaillé à ses côtés pendant près de 21 ans, pour le second et près de 26 ans pour les deux autres, tous trois ayant quitté le CDP, le congrès pour la démocratie et le progrès, la parti de Blaise Compaoré, moins d’un an seulement avant l’insurrection d’octobre 2014. Outre les relations politiques, ces trois hommes politiques ont entretenu, avec le Président déchu, des relations d’amitié pendant très longtemps.
      Les avocats ont précisé que la demande d’extradition concernant l’affaire Sankara avait été lancée en mars 2016, mais qu’aucune réponse officielle n’était jusqu’ici parvenue de la part des autorités ivoiriennes.
      L’autre inculpé est le chef présumé du commando Hyacinthe Kafando, qui s’est enfui, craignant sans doute pour sa vie, sans que l’on sache où il se trouve. Il avait déjà disparu plusieurs années, pour des différents avec Gilbert Diendéré, semble-t-il, avant de revenir au Burkina pour se faire élire comme député, sous l’étiquette CDP !
      Selon Jeune Afrique, Gilbert Diendéré aurait déclaré récemment au juge que Hyacinthe Kafando, pourtant sous son commandement, aurait agi de sa propre initiative ! Une façon facile de se disculper, Hyacinthe Kafando étant introuvable, ce dernier relevant pourtant de son commandement.
      Les avocats n’ont par contre donné aucune information sur les résultats de la deuxième expertise demandée, pour vérifier, par les ADN, l’identité des personnes dont les restes ont été retrouvées lors des exhumations. Le fait que les résultats tardent à venir n’est pas forcément mauvis signe. Cetet fois les analysés ont été confiés à un laboratoire espagnol relevant d’une université, spécialisé dans la recherche des AD+N dégradés.
      La première expertise n’avait pu identifier aucun des douze corps enterrés au cimetière de Gagnoen. Effectuée dans un laboratoire de la police judiciaire française, alors que la France est citée comme acteur possible d’un complot international, un doute pouvait planer sur ces résultats. Là encore, le juge a montré sa volonté de ne laisser rien en hasard en acceptant une deuxième expertise financée par le gouvernement.
      Depuis de nombreuses années, le « réseau international justice pour Sankara justice pour l’Afrique », en collaboration avec plusieurs associations mènent campagne pour l’ouverture d’une enquête parlementaire en France sur l’assassinat de Thomas Sankara. Un dossier de presse a été constitué et envoyé à tous les députés (on trouvera la dernière version à http://thomassankara.net/dossier-realise-dans-le-cadre-de-la-demande-denquete-parlementaire-sur-lassassinat-de-thomas-sankara-mai-2015/). Deux campagnes de signatures, ont été lancées. La première, qui demandait une enquête indépendante et l’ouverture des archives, avait rassemblé plus de 14000 signatures, la deuxième pour appuyer la demande l’ouverture d’une enquête parlementaire près de 4000 (voir https://www.change.org/p/public-et-d%C3%A9cideurs-parlementaires-ouverture-d-une-enqu%C3%AAte-parlementaire-sur-les-conditions-de-l-assassinat-de-thomas-sankara).
      Par deux fois l’avocat de la famille Sankara, maître Bénéwendé est venu à l’assemblée nationale rencontrer les députés écologistes et ceux du front de gauche pour appuyer cette demande, la deuxième fois avec madame Sankara. A chaque fois des conférences de presse ont été organisées. De nombreux débats sont organisés, en France mais aussi dans d’autres pays, à la suite de projection de films sur Thomas Sankara. Ils permettent de répondre précisément aux nombreuses questions que se pose le public sur la participation éventuelle de la France, de livrer une information complète sur l’assassinat de Thomas Sankara, et de récolter de nombreuses signatures à la signature des pétitions appelant à faire pression sur le parlement français.
      On trouvera d’autres informations sur les ramifications internationales de l’assassinat de Thomas Sankara à http://thomassankara.net/que-sait-on-sur-lassassinat-de-sankara-de-bruno-jaffre
      Cette fois la France est directement et officiellement interpellée par une autorité judiciaire burkinabè.
      Une commission rogatoire demande donc à la France la levée du secret défense. Cette fois ce ne sont pas des militants qui « fantasment », comme l’avait dit, de façon méprisante, l’ancien ambassadeur de France au Burkina, M. Gilles Thibault, mais bien un juge d’instruction via une procédure judiciaire officielle qui questionne la France et lui demande de prendre ses responsabilités.
      Cinq ans après la première demande (voir à http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3527.asp ), Claude Bartolone, a du répondre après avoir reçu un courrier de nombreux députés du conseil national de la Transition mis en place après l’insurrection, soutenant l’ouverture d’une enquête parlementaire. Dans un courrier adressé aux membres du réseau international « Justice pour Sankara justice pour l’Afrique », il justifie ainsi son refus : « une telle commission d’enquête n’aurait aucun pouvoir pour conduire des investigations dans un autre État » et « la procédure judiciaire désormais ouverte au Burkina » lui semble « l’instrument juridique le plus approprié pour rechercher les responsables de cette affaire ». Mais il ne s’agit pas d’enquêter au Burkina comme il l’a laissé entendre de mauvaise fois. Nous venons de montrer que le juge d’instruction le fait très bien, donnant plutôt l’exemple.
      Les questions posées pour demander l’enquête parlementaire sont en effet les suivantes : « Nous devons répondre aux questions suivantes : pourquoi Thomas Sankara a-t-il été assassiné ? Comment cet assassinat a-t-il été rendu possible ? Quels rôles ont joué les services français et les dirigeants français de l’époque ? La DGSE savait-elle ce qui se tramait et a-t-elle laissé faire ? (voir https://blogs.mediapart.fr/bruno-jaffre/blog/110915/affaire-sankara-claude-bartolone-place-la-france-en-retard-sur-le-burkina). C’est donc bien en France que doit être menée l’investigation pour répondre à ces questions, contrairement à ce que feint de croire M Bartolone !
      Maintenant que l’enquête juridique se tourne vers le France, quelle va être la réponse des autorités françaises ? Cette fois ce sont bien les autorités judiciaires burkinabè qui ont fait la demande, par commission rogatoire, de la levée du secret défense. Il sera difficile de répondre une deuxième fois par une pirouette. Il est grand temps que la France se penche sur ses actions passées en Afrique, plutôt que de s’enfermer dans le déni.
      Pour être informé de la parution des nouveaux articles de ce blog, faites la demande en écrivant à bj.mediapart@gmail.com

      Auteur.e

      Bruno Jaffré 
      ingénieur de recherche chez un opérateur de télécommunications, est le président fondateur de l’ONG française Coopération Solidarité Développement dans les Postes et Télécommunications en 1988 dont il a quitté la Présidence en 2005. Il est considéré comme le biographe du président Thomas Sankara. Il participe à l’animation du site qui lui est consacré.
       
      Bruno Jaffré est titulaire d’une maîtrise de mathématiques pures et d’un Diplôme d’études approfondies de recherche comparative sur le développement à l’École des hautes études en sciences sociales.

      rkina Faso - Réparations
    • Affaire Sankara, le juge d’instruction demande à la France la levée du secret défense
      Bruno Jaffré
      Cette nouvelle, particulièrement importante, démontre la volonté du juge d’instruction François (...)


    0 0

    En agriculture, les micro-fermes ont un très grand avenir

    30 septembre 2016 Entretien avec François Léger 

      

        
    Alors que le modèle agricole dominant pousse à l’agrandissement des exploitations et au recours systématique aux produits phytosanitaires, les micro-fermes, comme celle du Bec Hellouin, représentent une alternative viable. C’est ce que détaille l’agronome François Léger.
    François Léger est chercheur au sein d’une unité mixte Inra/ AgroParisTech dédiée à l’agriculture urbaine. De 2011 à 2015, il a coordonné une étude sur la « performance économique du maraîchage biologique en permaculture » à la ferme biologique du Bec Hellouin, située dans l’Eure.
    JPEG - 68.2 ko
    François Léger.


    Reporterre — Il y a un an, vous publiiez une étude sur la viabilité économique des micro-fermes, à partir d’un travail de terrain de quatre ans à la ferme du Bec Hellouin. C’est un champ de recherche peu commun… Comment l’idée vous en est-elle venue ?
    François Léger — La logique générale de développement de l’agriculture va dans le sens de l’agrandissement des exploitations et des économies d’échelle, via notamment un recours systématique aux produits phytosanitaires. Depuis le début de ma carrière, je m’intéresse aux alternatives en matière d’agriculture : dans quelle mesure d’autres mondes sont-ils possibles ? Un jour, j’ai rencontré fortuitement les porteurs du projet du Bec Hellouin, dans l’Eure, Charles et Perrine Hervé-Gruyer. Nous avons eu une discussion autour de l’efficacité économique des systèmes agricoles de petite taille.
    Mon but, avec ce travail sur la ferme du Bec Hellouin, était de m’interroger sur cette homogénéisation, cette standardisation de la notion de progrès agricole. Il faut montrer qu’il n’y a pas qu’un modèle possible, diversifier les points de vue. Ensuite, les micro-fermes permettent de repenser la place d’une agriculture dans un contexte où le foncier est restreint : en ville ou dans certaines zones peuplées. Dans ce sens, elles ont un avenir certain.
    L’étude sur la ferme du Bec Hellouin s’inscrit ainsi dans une recherche plus globale sur les micro-fermes maraîchères. Nous continuons ainsi à travailler sur d’autres fermes, en enrichissant et en complétant les résultats obtenus au Bec.

    De l’étude réalisée au Bec Hellouin, on a surtout retenu qu’il est possible pour un paysan de vivre de son travail avec une surface de 1.000 m2. Mais ces résultats font aujourd’hui débat : beaucoup estiment qu’il est impossible de vivre avec si peu de terres. Qu’en dites-vous ?
    L’étude a porté sur 1.000 m2 de surface cultivée, isolée du reste de la ferme (qui compte 12 hectares au total, dont une majorité de forêt). Sur ces 1.000 m2, nous avons comptabilisé toutes les heures de travail effectuées et nous avons mesuré la performance économique. Les surfaces nécessaires sont certainement supérieures à 1.000 m2 : il faut des espaces supplémentaires pour les bâtiments, des terres non cultivées pour la gestion de la fertilité. Le cas du Bec Hellouin ne permet pas de tirer des conclusions sur ce dont on a besoin pour vivre. Cependant, les recherches que nous menons sur d’autres micro-fermes semblent corroborer ces résultats. Mais il y a eu une grande incompréhension autour de la publication de nos résultats, car nombre de personnes sont à la recherche de recettes : dites-nous comment faire !
    Personnellement, je ne veux pas que la ferme du Bec Hellouin devienne le modèle unique. Je combats l’idée selon laquelle il pourrait y avoir des systèmes types. L’industrialisation de l’agriculture s’est justement faite via la promotion de systèmes standardisés. Par contre, il y a des principes, des « métarègles », des points de vigilance qui permettent de mettre en place une activité agricole viable sur de très petites surfaces, et c’est cela qui m’intéresse. Il faut créer des systèmes qui mettent en œuvre ces principes, mais en les réinterprétant, à partir des spécificités locales de tous types (commerciale, climatique, agronomique, sociale).

    Et quels sont ces principes ?
    La ferme du Bec s’inspire des principes de la permaculture : pas de produit phytosanitaire, peu de mécanisation, une grande diversité de production, l’association de cultures, l’agroforesterie (vergers maraîchers).
    Au-delà de ces principes, l’un des premiers enseignements, c’est que dans l’arbitrage entre taille de la mise en culture, forces disponibles et marchés à couvrir, les gens ont souvent tendance à aller vers des surfaces trop importantes, qu’ils ont du mal ensuite à entretenir et à valoriser. La conclusion de cette étude, c’est qu’il faut savoir faire petit, mais très bien tenu, très bien pensé. Quand on veut en faire trop, on se retrouve souvent à ne plus pouvoir maîtriser son affaire.
    Au Bec Hellouin, les fermiers cherchent à avoir une production très élevée sur ces petites surfaces, sans intrants chimiques. Cela passe principalement par un accroissement de la densité des plantes sur la surface cultivée (plus de végétaux au mètre carré), ce qui suppose un travail exclusivement manuel. Quand on opte pour un travail mécanique, il faut adapter l’espace en conséquence, par exemple en laissant de grandes allées pour le tracteur. Optimiser l’espace au maximum donc, mais aussi maximiser le nombre de cultures différentes au cours de l’année, en réfléchissant à leur succession, aux associations de plantes (cultures hautes, comme les arbustes, et cultures basses, comme les courges).

    Mais pour faire tout ça, il faut de la main-d’œuvre ! Votre étude conclut à un revenu agricole net mensuel de 900 à 1.570 € pour 43 h de travail hebdomadaire. Au Bec Hellouin, ce temps de travail est effectué par de nombreuses personnes, dont des stagiaires.
    Nous avons mesuré les heures de travail de tout le monde. Et cette quantité d’heures travaillées correspond grosso modo à un équivalent plein temps. Ensuite, il est évident qu’il y a des tâches que l’on fait plus commodément à plusieurs que tout seul. Il y a des choses que l’on fait bien parce qu’à un moment, on a une force de frappe plus importante (les récoltes, la construction d’un bâtiment).
    Les travaux complémentaires que nous menons dans d’autres fermes donnent là encore des résultats assez proches en termes de revenus, avec des configurations de main-d’œuvre différentes. Ce sont souvent des couples, où l’un des partenaires a une autre activité, ou une personne seule avec une aide saisonnière (stagiaires, woofing). Globalement, on a une fourchette de 1,3 à 2,5 ETP [équivalent temps plein] pour cultiver 1.000 m2. Ce sont des moyennes très proches de celle des maraîchers diversifiés « classiques », sauf que les surfaces cultivées sont beaucoup plus faibles. On peut donc vivre correctement sur des surfaces qui sont considérées comme non viables par l’agriculture conventionnelle.
    La dimension non-monétaire et l’ancrage social jouent un rôle fondamental dans ce type de système. Ce sont des clés du succès. D’abord, parce que la commercialisation en circuits courts (vente directe, Amap) garantit de meilleurs revenus. Les maraîchers s’en sortent bien mieux s’ils s’intègrent dans un réseau de proximité, des consommateurs bien sûr, mais aussi des gens qui partagent les mêmes valeurs et qui vont apporter bénévolement des ressources : le voisin qui sait souder, ceux qui viennent aider pour les semis... Les gens y arrivent moins bien s’ils sont seuls dans leur coin. La réussite d’un projet dépend donc en partie de la capacité des agriculteurs à démonétariser un certain nombre de ressources par la construction de lien social.

    La ferme du Bec Hellouin tire une grande partie de sa rentabilité économique des formations au coût élevé (100 € environ la journée)…
    Oui, la ferme du Bec Hellouin ne vit pas que de l’agriculture, elle vit aussi des formations et d’autres productions. Mais lors de l’étude, on a essayé de se départir des autres activités pour ne considérer que la composante agricole.
    Après, il existe un besoin fort de formation. Comme je l’ai déjà dit, une micro-ferme est un système particulier, unique, adapté aux conditions locales. Pour ceux qui s’installent, l’invention d’un tel modèle singulier, en s’inspirant d’autres modèles déjà existants, impose un coût d’apprentissage très élevé. Il faut tester, expérimenter, ou se former, ce qui reste cher. Comment penser, faciliter ces apprentissages ? Je pense qu’il faut une adaptation de l’offre dans les centres de formation publics, pour ce type de fermes.

    Vous menez depuis plus de deux ans des études complémentaires. Que vous apprennent-elles ?
    Les travaux en cours donneront lieu à une soutenance de thèse en décembre prochain. Le doctorant, Kévin Morel, s’est rendu notamment en Angleterre, à Londres, pour étudier l’agriculture urbaine. Les premiers résultats vont dans le même sens que ceux obtenus à la ferme du Bec Hellouin : vivre correctement avec de petites surfaces, c’est possible, et cela passe notamment par une utilisation intensive de l’espace cultivé et une intégration sociale forte.
    - Propos recueillis par Lorène Lavocat



    Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

    Lire aussi : En Provence, un coin de paradis soigné en permaculture
    Source : Lorène Lavocat pour Reporterre
    Photos : Toutes les photos représentent la ferme du Bec Hellouin. © Ferme du Bec Hellouin

    0 0


    Mesdames, Messieurs,
    Chères amies, chers amis,

    Nous sommes à quelques jours de la Rencontre 2016 qui va débuter le vendredi 4 novembre à 20h30 à la salle du Martolet (grande salle du collège) à St-Maurice, avec la soirée « Grands témoins » qui verra le témoignage direct de Marguerite Barankitse et les interventions en visio-conférence d’Ingrid Betancourt et Philippe Pozzo di Borgo.

    Le programme détaillé, avec les 6 conférences qui vont suivre jusqu’au dimanche 6 novembre, ainsi que l’Oratorio Nicolas de Flüe d’Arthur Honegger chanté en la Basilique de St-Maurice le samedi 5 novembre à 20h30, peut être consulté sur le site www.nicolasdeflue.org.

    Nous joignons en lien le dépliant (version PDF) de promotion de la rencontre que vous êtes invités à diffuser auprès de vos proches ou de toute personne que l’événement pourrait intéresser : Dépliant 2016

    Nous vous rappelons que l’entrée aux conférences ainsi qu’au concert du samedi soir est libre.

    En nous réjouissant de vous retrouver nombreux à St-Maurice, nous présentons à chacune et à chacun nos meilleures salutations.

    Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe

    Invitation: UN Library Geneva - A Geneva Peace Week Event: The Personal Toolbox of a Peacebuilder - Friday, 11 November 2016, 12.30 - 2. p.m., Library Events Room (B-135), Building B, Door 20, 1st Floor




    4 - 6 novembre 2016 Saint-Maurice, Suisse 

    20ème édition 

    Evénement inscrit au programme officiel du 600ème anniversaire de St Nicolas de Flüe 1417-2017 

    Rencontre Nicolas et Dorothée Programme 

    Vendredi 4 novembre - 20h30 

    MARGUERITE BARANKITSE SOIRÉE SPÉCIALE «GRANDS TÉMOINS» 

    Fondatrice de la Maison Shalom, «Maggy»œuvre pour la réunification de familles et la réinsertion des orphelins au Burundi, pays qu’elle a fui pour la Belgique. Elle est la 1ère lauréate du Prix Aurora pour l’éveil de l’humanité, fondé par trois descendants de rescapés du génocide arménien. La soirée sera complétée par les témoignages en visioconférence de Philippe Pozzo di Borgo (le héros d’Intouchables) et d’Ingrid Betancourt. Samedi 5 novembre 9h00 JEAN-FRANÇOIS MAYER Fondateur et président de l’Institut Religioscope, Jean-François Mayer est aussi rédacteur de la revue Religioscope, site indépendant et bilingue qui offre des informations et études sur le rôle et la place des religions dans le monde actuel. Il est un conférencier et un chercheur reconnu dans son domaine. Auteur d’une dizaine d’ouvrages et de nombreux articles, il est également rédacteur associé de Religion Watch, lettre d’information sur les tendances religieuses contemporaines. Quand Jésus devient post-chrétien Samedi 5 novembre 15h00 CATHERINE BELZUNG Professeur de neurosciences à l’Université de Tours, Catherine Belzung est spécialisée en psychobiologie des émotions. Membre des Focolari elle a été décorée Chevalier de la Légion d’honneur en 2012 pour son approche humaniste du partage du savoir et des questionnements scientifiques. Elle apporte des avancées notables sur la compréhension du fonctionnement de l’être humain, en particulier dans le domaine de la dépression. Elle est l’auteure de « Biologie des émotions » aux éditions De Boeck Supérieur. Sommes-nous les marionnettes de nos neurones ? Samedi 5 novembre 10h30 MGR CHARLES MOREROD Évêque du diocèse LGF, Mgr Charles Morerod est président de la Conférence des Évêques Suisses. Intellectuel dominicain, il a été secrétaire général de la Commission théologique internationale, consulteur de la Congrégation pour la doctrine de la foi et recteur de l’Angelicum à Rome. Auteur de nombreux livres sur l’Église et l’œcuménisme, il est membre du comité de rédaction de la revue « Nova et Vetera », fondée en 1926 par le cardinal Charles Journet. Pertinence et actualité de Nicolas de Flüe Programme Samedi 5 novembre 20h30 ORATORIO NICOLAS DE FLÜE, MUSIQUE D’ARTHUR HONEGGER Ensemble Vocal de St-Maurice, Ensemble Vocal Chorège, Schola des Petits Chanteurs de Sion et l’Ensemble d’Harmonie de la Broye. Récitant : Cyril Kaiser. Direction : Pascal Crittin. En 1938, année de l’accord tragique de Munich, l’Europe vit dans la hantise que la guerre reprenne. C’est dans ce contexte tendu que Denis de Rougemont et Arthur Honegger reçoivent la commande d’écrire un oratorio sur Nicolas de Flüe pour l’Exposition nationale de Zurich en 1939. Le parallèle avec l’époque de Nicolas est vite établi : comment la petite Suisse, coincée entre les puissances étrangères belligérantes, va-t-elle résister aux appétits des uns et des autres et éviter de se fracturer en camps politiquement adversaires ? Ainsi naît cette pièce mystique et puissante... Ce concert est placé sous le patronage du Conseiller Fédéral Alain Berset, Ministre de la culture. Il sera introduit par un témoignage du Prince Nicolaus de Liechtenstein et présenté par M. Landstatthalter Franz Enderli. Dimanche 6 novembre 9h00 Philosophe et théologien, Bertrand Vergely est un normalien agrégé de philosophie, professeur en classe préparatoire littéraire et expert de l’Association Progrès du Management. Il enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) ainsi qu’à l’Institut Orthodoxe Saint-Serge. Auteur de plusieurs livres dont « Le Silence de Dieu : face aux malheurs du monde » aux Presses de la Renaissance, il publie régulièrement des articles sur le journal d’actualité en ligne Atlantico. BERTRAND VERGELY La tentation de l’homme-dieu Dimanche 6 novembre 10h30 REGINA CATRAMBONE Lorsque Regina Catrambone a entendu l’appel du pape François face à l’indifférence mondiale devant le naufrage de milliers de migrants, cette dernière s’est promise d’entreprendre quelque chose. Regina et son mari Christopher, à la tête d’une florissante compagnie d’assurances à Malte, ont alors décidé de créer une fondation baptisée Migrant Offshore Aid Station (MOAS) et d’aménager un bateau, le « Phoenix I » pour venir en aide aux naufragés. Que la Méditérannée ne devienne pas un grand cimetière ! (Pape François) Samedi 5 novembre 16h15 VINCENT MONTAGNE Président de Média-Participations, groupe qui dirige les éditions Fleurus–Mame qui éditent la Bible de la Liturgie ou le Catéchisme de l’Église Catholique, Vincent Montage est aussi à la tête des leaders de la Bande Dessinée Dupuis et Dargaud Le Lombard. Homme d’affaire chevronné et fils du fondateur du groupe Media-Participation Rémy Montagne, il est Président du Syndicat National de l’Édition et du Salon du Livre à Paris. Le chef d’entreprise dans l’accomplissement des personnes Nées en 1996, les Rencontres Nicolas et Dorothée de Flüe ont pour but de proposer un éclairage nouveau sur l’agir humain dans un climat de prière et d’adoration, grâce aux interventions de chrétiens actifs au cœur du monde économique, politique, social et culturel ainsi qu’à l’exposition permanente du Saint-Sacrement, la Messe et les offices liturgiques durant l’événement. L’édition 2016 marque le vingtième anniversaire des rencontres et s’inscrit au programme du 600ème du Saint Patron de la Suisse, avec l’Oratorio « Nicolas de Flüe » d’Arthur Honegger, sous la direction de Pascal Crittin et le patronage du Conseiller Fédéral Alain Berset. La célébration de messes et liturgies respectivement présidées par Mgr Jean Scarcella, Abbé de Saint-Maurice et Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion rythmeront l’événement. L’organisation est portée par l’association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe, l’institut Philanthropos et la Fondation Ecophilos. Samedi 5 novembre 8h15 Office des Laudes - Basilique 12h00 Eucharistie - Basilique 17h45 Office des Vêpres - Basilique Dimanche 6 novembre 8h15 Office des Laudes - église St-Sigismond 12h00 Eucharistie - Basilique Les conférences ont lieu dans la GrandeSalle du Collège (Théâtre du Martolet). Accueil durant la rencontre : Hôtellerie franciscaine Rue A.-de-Quartery 1 1890 Saint-Maurice L’entrée est libre. Les conférences sont ouvertes à tous sans nécessité de s’inscrire ni de participer à toute la rencontre. L’inscription est toutefois nécessaire si vous désirez profiter du logement ou des repas sur place. Délai d’inscription : 21 octobre 2016 sur www.nicolasdeflue.org Renseignements : Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe La Colo 24 CH - 1933 Sembrancher Tél. : 077 457 31 99 E-mail : ndeflue@gmail.com Merci de privilégier le contact par mail, ou de demander par e-mail que l’on vous rappelle. L’ aventure passionnante de la foi dans la vie active Informations pratiques Horaire des messes et offices cath.ch portail catholique suisse

    La prochaine session gratuite de formation au crédit social et à la doctrine sociale de l' Eglise aura lieu à Rougemont au Canada en français avec traduction instantanée en anglais, espagnol et polonais, du 27 avril au 7 mai 2017, suivie de notre Jéricho
    à Rougemont au Canada
     , une semaine d'adoration du 8 au 14 mai 2017.

    -------------------------------- -------------------------------------------------
    Session d’étude en anglais & traduction en espagnol
    15 juillet au 21 juillet à Rougemont au Canada 2017
    19 juillet : pèlerinage
    22 juillet : apostolat
    23 juillet : 4è dimanche
    ----------------------------------------------------------------
    Session d’étude en  francais à Rougemont au Canada
    21 septembre au 28 septembre 2017
    24 septembre- pèlerinage
    29 septembre : apostolat
    Congrès à Rougemont au Canada

    30 septembre 1er & 2 octobre 2017

    You are invited & you can stay 2 or 3 weeks http://desiebenthal.blogspot.ca/2016/08/forum-from-jakarta-to-montreal.html


    Avec mes meilleurs salutations
    Distinti saluti
    Kind regards, yours sincerely

    Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

    Tél: international ++ 41 21 616 88 88

    Mobilisation générale: épargnes, retraites...  volées légalement ! 

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

    Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
    à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

    0 0


    Invitation: UN Library Geneva - A Geneva Peace Week Event: The Personal Toolbox of a Peacebuilder - Friday, 11 November 2016, 12.30 - 2. p.m., Library Events Room (B-135), Building B, Door 20, 1st Floor




    4 - 6 novembre 2016 Saint-Maurice, Suisse 

    Mesdames, Messieurs,
    Chères amies, chers amis,

    Nous sommes à quelques jours de la Rencontre 2016 qui va débuter le vendredi 4 novembre à 20h30 à la salle du Martolet (grande salle du collège) à St-Maurice, avec la soirée « Grands témoins » qui verra le témoignage direct de Marguerite Barankitse et les interventions en visio-conférence d’Ingrid Betancourt et Philippe Pozzo di Borgo.

    Le programme détaillé, avec les 6 conférences qui vont suivre jusqu’au dimanche 6 novembre, ainsi que l’Oratorio Nicolas de Flüe d’Arthur Honegger chanté en la Basilique de St-Maurice le samedi 5 novembre à 20h30, peut être consulté sur le site www.nicolasdeflue.org.

    Nous joignons en lien le dépliant (version PDF) de promotion de la rencontre que vous êtes invités à diffuser auprès de vos proches ou de toute personne que l’événement pourrait intéresser : Dépliant 2016

    Nous vous rappelons que l’entrée aux conférences ainsi qu’au concert du samedi soir est libre.

    En nous réjouissant de vous retrouver nombreux à St-Maurice, nous présentons à chacune et à chacun nos meilleures salutations.

    Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe



    20ème édition 

    Evénement inscrit au programme officiel du 600ème anniversaire de St Nicolas de Flüe 1417-2017 

    Rencontre Nicolas et Dorothée Programme 

    Vendredi 4 novembre - 20h30 

    MARGUERITE BARANKITSE SOIRÉE SPÉCIALE «GRANDS TÉMOINS» 

    Fondatrice de la Maison Shalom, «Maggy»œuvre pour la réunification de familles et la réinsertion des orphelins au Burundi, pays qu’elle a fui pour la Belgique. Elle est la 1ère lauréate du Prix Aurora pour l’éveil de l’humanité, fondé par trois descendants de rescapés du génocide arménien. La soirée sera complétée par les témoignages en visioconférence de Philippe Pozzo di Borgo (le héros d’Intouchables) et d’Ingrid Betancourt. Samedi 5 novembre 9h00 JEAN-FRANÇOIS MAYER Fondateur et président de l’Institut Religioscope, Jean-François Mayer est aussi rédacteur de la revue Religioscope, site indépendant et bilingue qui offre des informations et études sur le rôle et la place des religions dans le monde actuel. Il est un conférencier et un chercheur reconnu dans son domaine. Auteur d’une dizaine d’ouvrages et de nombreux articles, il est également rédacteur associé de Religion Watch, lettre d’information sur les tendances religieuses contemporaines. Quand Jésus devient post-chrétien Samedi 5 novembre 15h00 CATHERINE BELZUNG Professeur de neurosciences à l’Université de Tours, Catherine Belzung est spécialisée en psychobiologie des émotions. Membre des Focolari elle a été décorée Chevalier de la Légion d’honneur en 2012 pour son approche humaniste du partage du savoir et des questionnements scientifiques. Elle apporte des avancées notables sur la compréhension du fonctionnement de l’être humain, en particulier dans le domaine de la dépression. Elle est l’auteure de « Biologie des émotions » aux éditions De Boeck Supérieur. Sommes-nous les marionnettes de nos neurones ? Samedi 5 novembre 10h30 MGR CHARLES MOREROD Évêque du diocèse LGF, Mgr Charles Morerod est président de la Conférence des Évêques Suisses. Intellectuel dominicain, il a été secrétaire général de la Commission théologique internationale, consulteur de la Congrégation pour la doctrine de la foi et recteur de l’Angelicum à Rome. Auteur de nombreux livres sur l’Église et l’œcuménisme, il est membre du comité de rédaction de la revue « Nova et Vetera », fondée en 1926 par le cardinal Charles Journet. Pertinence et actualité de Nicolas de Flüe Programme Samedi 5 novembre 20h30 ORATORIO NICOLAS DE FLÜE, MUSIQUE D’ARTHUR HONEGGER Ensemble Vocal de St-Maurice, Ensemble Vocal Chorège, Schola des Petits Chanteurs de Sion et l’Ensemble d’Harmonie de la Broye. Récitant : Cyril Kaiser. Direction : Pascal Crittin. En 1938, année de l’accord tragique de Munich, l’Europe vit dans la hantise que la guerre reprenne. C’est dans ce contexte tendu que Denis de Rougemont et Arthur Honegger reçoivent la commande d’écrire un oratorio sur Nicolas de Flüe pour l’Exposition nationale de Zurich en 1939. Le parallèle avec l’époque de Nicolas est vite établi : comment la petite Suisse, coincée entre les puissances étrangères belligérantes, va-t-elle résister aux appétits des uns et des autres et éviter de se fracturer en camps politiquement adversaires ? Ainsi naît cette pièce mystique et puissante... Ce concert est placé sous le patronage du Conseiller Fédéral Alain Berset, Ministre de la culture. Il sera introduit par un témoignage du Prince Nicolaus de Liechtenstein et présenté par M. Landstatthalter Franz Enderli. Dimanche 6 novembre 9h00 Philosophe et théologien, Bertrand Vergely est un normalien agrégé de philosophie, professeur en classe préparatoire littéraire et expert de l’Association Progrès du Management. Il enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) ainsi qu’à l’Institut Orthodoxe Saint-Serge. Auteur de plusieurs livres dont « Le Silence de Dieu : face aux malheurs du monde » aux Presses de la Renaissance, il publie régulièrement des articles sur le journal d’actualité en ligne Atlantico. BERTRAND VERGELY La tentation de l’homme-dieu Dimanche 6 novembre 10h30 REGINA CATRAMBONE Lorsque Regina Catrambone a entendu l’appel du pape François face à l’indifférence mondiale devant le naufrage de milliers de migrants, cette dernière s’est promise d’entreprendre quelque chose. Regina et son mari Christopher, à la tête d’une florissante compagnie d’assurances à Malte, ont alors décidé de créer une fondation baptisée Migrant Offshore Aid Station (MOAS) et d’aménager un bateau, le « Phoenix I » pour venir en aide aux naufragés. Que la Méditérannée ne devienne pas un grand cimetière ! (Pape François) Samedi 5 novembre 16h15 VINCENT MONTAGNE Président de Média-Participations, groupe qui dirige les éditions Fleurus–Mame qui éditent la Bible de la Liturgie ou le Catéchisme de l’Église Catholique, Vincent Montage est aussi à la tête des leaders de la Bande Dessinée Dupuis et Dargaud Le Lombard. Homme d’affaire chevronné et fils du fondateur du groupe Media-Participation Rémy Montagne, il est Président du Syndicat National de l’Édition et du Salon du Livre à Paris. Le chef d’entreprise dans l’accomplissement des personnes Nées en 1996, les Rencontres Nicolas et Dorothée de Flüe ont pour but de proposer un éclairage nouveau sur l’agir humain dans un climat de prière et d’adoration, grâce aux interventions de chrétiens actifs au cœur du monde économique, politique, social et culturel ainsi qu’à l’exposition permanente du Saint-Sacrement, la Messe et les offices liturgiques durant l’événement. L’édition 2016 marque le vingtième anniversaire des rencontres et s’inscrit au programme du 600ème du Saint Patron de la Suisse, avec l’Oratorio « Nicolas de Flüe » d’Arthur Honegger, sous la direction de Pascal Crittin et le patronage du Conseiller Fédéral Alain Berset. La célébration de messes et liturgies respectivement présidées par Mgr Jean Scarcella, Abbé de Saint-Maurice et Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion rythmeront l’événement. L’organisation est portée par l’association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe, l’institut Philanthropos et la Fondation Ecophilos. Samedi 5 novembre 8h15 Office des Laudes - Basilique 12h00 Eucharistie - Basilique 17h45 Office des Vêpres - Basilique Dimanche 6 novembre 8h15 Office des Laudes - église St-Sigismond 12h00 Eucharistie - Basilique Les conférences ont lieu dans la GrandeSalle du Collège (Théâtre du Martolet). Accueil durant la rencontre : Hôtellerie franciscaine Rue A.-de-Quartery 1 1890 Saint-Maurice L’entrée est libre. Les conférences sont ouvertes à tous sans nécessité de s’inscrire ni de participer à toute la rencontre. L’inscription est toutefois nécessaire si vous désirez profiter du logement ou des repas sur place. Délai d’inscription : 21 octobre 2016 sur www.nicolasdeflue.org Renseignements : Association culturelle Nicolas et Dorothée de Flüe La Colo 24 CH - 1933 Sembrancher Tél. : 077 457 31 99 E-mail : ndeflue@gmail.com Merci de privilégier le contact par mail, ou de demander par e-mail que l’on vous rappelle. L’ aventure passionnante de la foi dans la vie active Informations pratiques Horaire des messes et offices cath.ch portail catholique suisse

    La prochaine session gratuite de formation au crédit social et à la doctrine sociale de l' Eglise aura lieu à Rougemont au Canada en français avec traduction instantanée en anglais, espagnol et polonais, du 27 avril au 7 mai 2017, suivie de notre Jéricho
    à Rougemont au Canada
     , une semaine d'adoration du 8 au 14 mai 2017.

    -------------------------------- -------------------------------------------------
    Session d’étude en anglais & traduction en espagnol
    15 juillet au 21 juillet à Rougemont au Canada 2017
    19 juillet : pèlerinage
    22 juillet : apostolat
    23 juillet : 4è dimanche
    ----------------------------------------------------------------
    Session d’étude en  francais à Rougemont au Canada
    21 septembre au 28 septembre 2017
    24 septembre- pèlerinage
    29 septembre : apostolat
    Congrès à Rougemont au Canada

    30 septembre 1er & 2 octobre 2017

    You are invited & you can stay 2 or 3 weeks http://desiebenthal.blogspot.ca/2016/08/forum-from-jakarta-to-montreal.html


    Avec mes meilleurs salutations
    Distinti saluti
    Kind regards, yours sincerely

    Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

    Tél: international ++ 41 21 616 88 88

    Mobilisation générale: épargnes, retraites...  volées légalement ! 

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

    Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
    à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0

    Une pétition aux USA contre les machines de vote de George Soros 



    © PHOTO. CAPTURE D'ÉCRAN 

    https://petitions.whitehouse.gov//petition/we-people-ask-congress-meet-emergency-session-about-removing-george-soros-owned-voting-machines-16-states

    © AP Photo/ Manuel Balce Ceneta

    INTERNATIONAL 19:50 24.10.2016





    Dossier: Présidentielle 2016 aux Etats-Unis

    Les informations selon lesquelles 16 États américains utiliseront des machines de vote fournies par une entreprise liée au milliardaire George Soros ont provoqué l’indignation de milliers d’Américains. Plus de 28 000 Américains ont déjà signé une pétition contre l'utilisation des machines de vote fournies par Smartmatic, une société liée au financier George Soros, qui a été publiée vendredi dernier sur le site du Congrès américain. « Nous demandons au Congrès de tenir une session extraordinaire en vue de retirer les machines de vote appartenant à George Soros dans 16 États. Cet homme a été lié à la campagne d'une personne qui participe à l'élection et a un parti pris clair pour un candidat. Le fait qu'il possède des machines de vote dans 16 États porte atteinte à notre système électoral », lit-on dans la pétition. 

    La pétition sur le site du Congrès US contre l'utilisation des machines de vote fournies par une entreprise liée au financier George Soros Les auteurs de la pétition doivent recueillir 74 157 signatures pour obtenir une réponse de la Maison Blanche. Smartmatic est une société de vote électronique, dont le siège se trouve au Royaume-Uni. Son président Lord Mark Malloch-Brown fait également partie du conseil d'administration de l'Open Society Foundations (OSF) de George Soros. Il a en outre précédemment été vice-président du Fonds d'investissement de Soros. En 2005, Smartmatic a racheté l'entreprise californienne Sequoia Voting Systems et est entrée dans le monde des élections américaines. Le site Internet de Smartmatic Group comporte un organigramme qui décrit comment l'entreprise a contribué aux élections américaines entre 2006 et 2015, avec « 57 000 machines de vote et de compte déployées » et « 35 millions d'électeurs assistés ». Selon le site internet de la société, « en moins d'un an Smartmatic a triplé la part de marché de Sequoia » et « les États-Unis ont choisi Smartmatic comme fournisseur de technologie et de services électoraux auprès des commissions électorales de 307 comtés dans 16 États ». Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »...

     (339) 4972351171 


    0 0





    Trump knows it... Massive frauds in 
    America's elections...



    Smartmatic, a U.K.-based voting technology company with deep ties to George Soros, has provided voting technology in 16 states including battleground zones like Arizona, Colorado, Florida, Michigan, Nevada, Pennsylvania and Virginia. Other jurisdictions affected are California, District of Columbia, Illinois, Louisiana, Missouri, New Jersey, Oregon, Washington and Wisconsin.
    Its website includes a flow-chart that describes how the company has contributed to elections in the U.S. from 2006-2015 with “57,000 voting and counting machines deployed” and “35 million voters assisted.”
    After this report’s publication, Smartmatic updated its website to remove the flow chart and declare that “Smartmatic will not be deploying its technology in any U.S. county for the upcoming 2016 U.S. Presidential elections.”
    In 2005, Smartmatic bought-out California-based Sequoia Voting Systems and entered the world of U.S. elections.

    http://dailycaller.com/2016/10/18/soros-connected-company-provides-voting-machines-in-16-states/#ixzz4NYBnSeDA



    This is the hack that proved America's elections can be stolen using a few lines of computer code. The 'Hursti Hack' in this video is an excerpt from the feature length Emmy nominated documentary 'Hacking Democracy'. The hack of the Diebold voting system in Leon County, Florida, is real. It was verified by computer scientists at UC Berkeley.
    WATCH THE FULL MOVIE ON AMAZON at: http://amzn.to/2d1kofo



    on October 23, 2016
    Why don't the major news channels come clean and speak of this type of goings on instead of trying to sweep it under the rug? Both the political parties have long stated that our electoral system is flawed. It reminds me of the old story of the emperor wearing no clothes. Why pretend that it is not happening when it is common knowledge that our voting system can be hacked or misused by those dark elements in our society?
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on October 21, 2016
    I've previously watched this and its a must see.

    However, just paid to rent it via Amazon and three app's deep on an Samsung S7 Edge, the video won't download/play. Worthless
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on August 10, 2016
    EXCELLENT AND INFORMATIVE about the ELECTRONIC VOTING MACHINES
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on July 23, 2016
    A must see!
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on April 9, 2016
    “Hacking Democracy” is a documentary about vote fraud in the United States, featuring the democracy activist Bev Harris. She and her associates criss-crosses the country in search of evidence for malfeasance.

    In Florida's notorious Volusia County, Harris almost ends up fighting two warehouse workers who have orders to trash incriminating evidence before the activists can get hold of it! In another dumpster, Harris finds a document proving that a common kind of computerized voting machine was never tested for security glitches. It turns out that many voting machines are easily hacked or are prone to malfunctions. The documentary actually shows a successful hack of the memory card of a voting machine, which then registers a fraudulent result. In the same trash bin, the activists also uncover evidence that Diebold (the company selling the voting machines) accept donations from the Republican Party...

    A former associate of John Kerry reveals that the Democratic presidential candidate knew very well that the Bush camp organized massive vote fraud. Kerry conceded defeat anyway. This, of course, is the most disturbing facet of the situation: both major parties are “in on it”, which explains why none of them want to clean up the mess. (Another documentary about vote fraud, "Invisible Ballots", point out that Diebold is owned by Chuck Hagel, a Republican Congressman who has served in the Obama administration!)

    It's almost symbolic that Bev and the other pro-democracy people are forced to dig through trash to find evidence for vote fraud. US democracy (such as it is) is being thrown in the bin. Since the 2016 elections are already the most hotly contested since the Civil War, things might get really ugly really fast if the electorate don't trust the system.

    Judging by “Hacking Democracy”, it cannot be.
    2 comments|2 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on November 4, 2015
    One of my favorite Documentaries !
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on October 23, 2015
    This presentation is a must watch for any citizen who has concerns about our electoral process and the continued separation of the middle class from mainstream America!
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on August 8, 2015
    This is a must read for any citizen of the United States. You must see this. Our future depends on it
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on September 24, 2011
    This little HBO documentary, nominated for an Emmy in 2007, follows the investigations of Seattle grandmother Bev Harris into the irregularities and outright fraud perpetrated by Diebold Election Systems Inc., who with Election Systems & Software (ES&S, who bought DESI in 2009) control over 80% of the electronic polling places in America. Harris's research proved that Diebold machines could be altered -- with no audit trail -- to produce incorrect vote totals. With the aid of several computer security experts, Harris demonstrates at least four different methods of election tampering; all totally untraceable. She catches Diebold executives on camera telling falsehoods about the reliability and security of their systems. She films them perjuring themselves before Congress.

    Diebold of course denies all charges.

    Yet there were counties in the 2004 US Presidential election which delivered NEGATIVE vote totals (less than zero votes) for John Kerry. Several critical jurisdictions reported extreme swaps in vote lead as counting progressed from 70% complete to 98% complete (and curiously always toward the Republican candidate). Exit polls in both 2000 and 2004 differed markedly from the official election results in most states across the country. Curious at best.

    Sinister at worst. Diebold officials were huge fundraisers for Bush and stated publicly in 2003 that they were "committed to helping Ohio deliver its electoral votes to the president next year." Granted, CEO Walden O'Dell later backpedaled and stated he only meant to advance Bush's re-election through advocacy, but any public partisan stance by the manufacturer of untraceable vote counters should raise concern among voters and election officials.

    Of course this is all history now. The massive 2000 and 2004 election irregularities have been well-documented in many places. It's good to remind ourselves however, going into 2012, that many of these problems appear to be still awaiting a fix.
    1 comment|4 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on October 10, 2010
    Fast shipping, item as described, but most of all great documentary. This should be required viewing for all americans! We do not live in a democracy, our elections are rigged. I will never vote again as long as these computorized voting machines are used.
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse


    on September 2, 2010
    I was blown away by this documentary.

    It displays how easy it would be for people to hack into our electronic voting machines and change the vote count, and tracks many cases where this appears to have happened.

    This is the most important documentary in America!
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on June 27, 2010
    This video reveals the limitations of voting techonolgy, and should be viewed by all informed voters to heighten awareness.
    Comment|Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    Many of the revelations brought forth in Hacking Democracy probably would have seemed crazy if I hadn't been living in Florida when it all happened. During the 2002 election the computer voting machines forced me to write in a third party candidate that was supposed to be a choice. If I got one letter wrong in his name, the vote would not have counted. In 2004 I personally witnessed machines that would not accept a Presidential vote for John Kerry, each time the vote registered for Bush. In addition were the endless stories of problems in heavily democratic districts, most of which never made it onto the news. The media appeared to be ovewhelmed by the stories and had to pick the ones that seemed most credible.

    Ultimately I was able to confirm much about how the Florida elections were manipulated. Bev Harris was a public figure showing what so many others were discovering on their own. In the end I wrote a novel called Purple State full of stories about what I witnessed. It was made more credible by the work that Bev has done with her organization Black Box Voting. Her efforts and this movie are invaluable to the integrity of our democracy.
    2 comments|6 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on November 2, 2008
    This is a tremendous documentary. Our democracy rises or falls on the integrity of our voting processes; that we've handed the tabulation of our votes over to unaccountable, highly secretive and in some cases party affiliated, private corporations is unconscionable. What I can't stand is that the categorical denials of the Diebold executives (insert any CEO's unsubstantiated plea of innocence) regularly and inexplicably satisfy those presumably in a position to regulate, fine or jail the white collar thieves even in the face of prima facie evidence of corporate malfeasance. Greg Palast broke the story of Florida voter disenfranchisement during the 2000 election. Prior to running the story his editor contacted Governor Jeb Bush, who predictably denied any wrongdoing and on the Governor's word alone, sans any investigation or any corroborating witnesses, the story never ran. Diebold was fined a nominal 2.6 million dollars for technical glitches and inaccuracies occurring in the state of Ohio, a pittance of their annual revenues but what is even more infuriating is that Ohio continues to spend millions of taxpayer dollars on Diebold equipment. This entire thing is one big charade. In America there is no higher authority than the multi-national corporations, at least not in general, practical terms. And we no longer have a democratically governed, constitutionally based republic; what we have is "corporatism" or state capitalism, i.e. FASCISM. Read the End of America and The Creature of from Jekyll Island and then, I don't know, start a riot--a peaceable, civilly disobedient demonstration, or something.
    Comment|3 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on September 15, 2008
    This is a very good video that will open ones eyes to the problems of the voting machines now in use (and misuse)in this country, particularly the ones by the Diebold Corp. I was a candidate in an election who was victimized by one of these machines last month. After watching the video four or five times, I can see exactly how they did it. This video should be a "Must Read" by anyone who is seeking a political office through a public election process. It will open your eyes (and make you angry)with how the votes are tallied and so easily manipulated. I was so impressed with the video that I wrote (e-mailed) the author, Bev harris, for information. I was surprised to receive numerous, personal replies from her with supportive information. That, in itself, is impressive, because she believes in her cause, and she knows her subject. Perhaps it should be rated 10 stars? **********
    Comment|2 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on September 11, 2008
    This low-budget video Hacking Democracy makes the case for the real possibility of fraudulently winning elections with computerized voting by following the personal investigation of an interested citizen, Bev Harris. Besides being a "must see" for anyone seriously interested in making the world a better place by government service or by voting, it is an entertaining and inspiring human-interest story about what one person can do today in America. This moving example of the volunteer work of a few concerned citizens contrasted with the exposed fragility of our democracy -- dependent as it is on informed ethical choices of our government servants and the people they hire -- makes the message and emotional content of this video much bigger than its budget.
    Comment|2 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on August 28, 2008
    While many of the investigations high-lighted in the film are cases where the count favors Republicans, Bev Harris clearly states (in the film) that this is not a partisan issue and that many voting precincts that favor the black box voting are dominated by the Democratic party. This is an important film that should be seen by everyone in the U.S. And they should note that the techniques demonstrated can hack the vote in ANY direction.
    Comment|2 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on August 17, 2008
    Wow! What an eye opening film. After the circus of the first Bush-Gore election, this film puts a real perspective of the issue of secure, reliable electronic voting.
    It is indeed frightening to discover the apparent coverup by the firms manufacturing the elecgtronic voting machines.
    There is an example of screwed up programming by the major manufacturer of these machines that is suprising and a mystery of why it was not reported in the major media.
    A must see.
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on August 14, 2008
    If Bush allegedly won the presidency by 595 votes in Florida, don't you think that the tens of thousands of NEGATIVE votes Al Gore got in one county might have been a factor? That's right, NEGATIVE votes. I fully realize that it's too late to change history and put our Humpty Dumpty world and economy back together again, but there are lessons here that need to be heeded by anyone interested in the future and the integrity of our democratic process. If you respect those who have died for our freedom, you have a duty to ensure that America is not taken over by a few corporate hackers. The first step is to know your enemy. Buy this video. It will scare the hell out of you.
    Comment|One person found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    on May 14, 2008
    I just saw the hbo movie Hacking Democracy from beginning to end.
    This scares me. Diebold inserted an executeble program in the disks and denied it, and this movie proves it. It also shows ballots being tossed illegally in the trash in that Florida election on video.
    I wish I could help write a law that tampering with our voting system is a Treason and nothing but life imprisonment for those who would try and topple our government.
    Comment|2 people found this helpful. Was this review helpful to you?YesNoReport abuse
    Sub for more: http://nnn.is/the_new_media | Paris Swade of Liberty Writers News reports, Imagine walking into a voting booth and having your vote count for the other party. That would p*ss off most people. That’s what happened to a Chicago State representative during an early vote.

    Got Kids or Grandkids? Take a break at our new Kids Channel:
    (( SUBSCRIBE )) http://bit.ly/sub-to-Banchi-Brothers

    See the report here:
    https://youtu.be/VUIRbBBEvk8

    Read more:
    http://www.libertywritersnews.com/201...

    ------------------------------------------------------------------------------------
    SUPPORT THE NETWORK WITH THE LINKS BELOW!
    ------------------------------------------------------------------------------------
    Patreon $5/mo: http://nnn.is/monthly-gift-5
    Give Once: http://nnn.is/one-time-gift
    Give BTC: 13Hd1HFqS5CDLCMcFQPWu9wumubo6X2hSM
    Tip Brian The Editor: http://nextnewsnetwork.com/tip-the-ed...
    T-Shirt Shop: http://nnn.is/get-your-gear-here
    Gold Buyer's Strategy: http://nnn.is/free-gold-secret
    Teach Your Child About Liberty: http://nnn.is/1HvxU37

    Learn What Stocks Will Survive The Collapse:
    http://nnn.is/n3-trade-genius

    Watch Us on Tiger Steam!
    http://nnn.is/GET-TIGER --- $50 off promocode: BUYTIGERSTREAM

    Get The Tea!
    http://GetTheTea.com

    Stock Up On Survival Food Today!
    http://www.foodforliberty.com/nextnews

    Cast Your Vote In The Selection 2016 Poll:
    http://nextnewsnetwork.com/election-2...

    ----------------------------------------
    Send Us News Tips!
    ----------------------------------------
    http://nextnewsnetwork.com/viewer-sub...

    ----------------------------------------
    FOLLOW US ON SOCIAL!
    ---------------------------------------
    http://Facebook.com/NextNewsNet
    http://Twitter.com/NextNewsNet
    http://NextNewsNetwork.com

    Hashtag: #N3






    0 0
  • 10/29/16--04:01: Massive frauds, what to do ?


  • Visit our website now: http://www.billstill.com - considered by informed insiders’ as THE ultimate resource for fixing the National Debt problem and surviving Economic or Financial Collapse/Crash and attaining the unvarnished truth about Washington and today’s United States Political Climate. 





    Good evening, I’m still reporting on
    SR 1298 –Trump Can Win! Electoral College Map Is Changing Fast for the Better. Ignore Bias MSM 
    Good afternoon, I’m still reporting on Trump.
    I haven’t done my Electoral College map in 3 weeks, since SR 1236. 
    Last night, Hannity and Newt Gingrich did their own version of the Electoral College may, and it looked a lot like mine.
    [insert]
    I’m still reporting from Washington. Good Day.
    Bill Still is a former newspaper editor and publisher. He has written for USA Today, The Saturday Evening Post, the Los Angeles Times Syndicate, OMNI magazine, and has also produced the syndicated radio program, Health News. He has written 22 books and two documentary videos and is the host of his wildly popular daily YouTube Channel the “Still Report”, the quintessential report on the economy and Washington. 

    Connect with Bill Still:
    https://www.youtube.com/user/bstill3 
    https://plus.google.com/u/0/+BillStill 
    http://billstills.blogspot.in/ 
    https://twitter.com/billstill 
    https://www.facebook.com/BillStillOff... 
    https://www.pinterest.com/billstills/ 
    https://www.linkedin.com/in/billstill 
    http://billstills.tumblr.com/ 
    https://billstills.wordpress.com/ 
    https://www.diigo.com/profile/billstill 
    https://www.reddit.com/user/billstills/ 
    http://www.stumbleupon.com/stumbler/b... 
    Consider becoming a sponsor: https://www.patreon.com/user?u=3204630 
    https://youtu.be/3ccV3t-U-LM

    0 0



    Ce 21 octobre 2016...


    « Moi, Pedro Pablo Kuczynski, Président de la République du Pérou, avec l’autorité qui m’a été conférée, je fais un acte de consécration de ma personne, de ma famille, en présence de mon épouse, et de la République du Pérou à l’amour et à la protection de Dieu tout-puissant par l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie.

    « Je remets entre Ses mains amoureuses mon gouvernement avec tous les travailleurs et citoyens qui sont sous ma responsabilité. J’offre à Dieu tout-puissant mes pensées et décisions comme Président afin que je les utilise pour le bien de notre pays et que je sois toujours conscient dans ma gouvernance des dix commandements. Je demande à Dieu qu’à travers l’intercession du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, Il écoute et accepte mon acte de consécration et couvre notre pays de Sa protection particulière.

    « En faisant cette demande je demande pardon à Dieu pour toutes les transgressions qui ont été commises dans le passé, toutes celles qui ont été faites sous la République et pour toutes les décisions qui ont été prises en opposition à Ses commandements et je lui demande Son aide pour changer tout ce qui nous sépare de Lui.


    « Moi, Pedro Pablo Kuczynski, en tant que Président de la République du Pérou, je proclame ce serment solennel devant Dieu et les citoyens de notre pays, aujourd’hui, 21 octobre 2016. »

    AMEN

    à faire circuler, cet acte est courageux et presque personne n'en parle...

    Pedro Pablo Kuczynski, actuel Président de la République du Pérou...

    Bonjour très Chers Amis,

    Je ne sais pas si vous l'avez appris, mais le Président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, a consacré officiellement son pays, le Pérou aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie.
    La cérémonie a eu lieu tout dernièrement le 21 octobre 2016, donc au Pérou.

    Ci-dessus ce lien qui comporte les détails de ce grand et bel événement !


    J'en ai informé aussitôt nos Amis Carlos et Teresa Reyes, mais il ont certainement dû l'apprendre de leur côté. 

    Comme quoi l'Ordre créé par Dieu ici bas, dans le monde visible et invisible, ne disparaît pas. Dieu Seul maîtrise le temps.

    Comme quoi, c'est bien là une Force surnaturelle qui a fait de ce Président péruvien un catholique fervent. Son père était un juif allemand, médecin (et non pas polonais contrairement à son nom, mais peut-être s'agit-il d'une plus lointaine filiation polonaise) qui avait fui l'Allemagne nazie pour émigrer au Pérou et sa mère une française issue d'une vieille famille protestante (bien que les protestants soient peu nombreux en France). Le Lien ci-dessous donne les détails ainsi que la traduction en français de ce qu'a dit le président péruvien.

    Puisse ce si bel exemple s'étendre à toute l'Amérique Hispanique et au Brésil, continent catholique par excellence, ainsi qu'au monde entier.

    Ceci dit, il ne faut jamais oublier que nous ne devons pas juger, car nous serons jugés. 
    Nous ne pouvons que constater. 

    À mon humble avis, cette consécration du Pérou aux Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie est bien dans le style du Saint-Esprit. Car cette Consécration vient d'un courageux président catholique, se réclamant publiquement du catholicisme en s'adressant à son pays, un grand pays catholique d'un grand continent catholique. C'est un président issu personnellement de milieux historiques les plus hostiles au catholicisme. N'est-ce pas là une réponse appropriée au voyage en Suède que le Pape François va ces jours prochains effectuer à l'occasion du 500ème anniversaire du schisme protestant de Luther ?...

    Ce serait bien de passer cette information de la Consécration du Pérou aux Sacrés Cœurs de Jésus et Marie 
    ...

    Renaud   L.



    Lors du « Déjeuner National de Prière » au Swissotel  de Lima  ( vive St Nicolas de Flüe, St patron de la paix mondiale ), le Président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, en sa qualité de mandataire suprême a récité la prière de consécration rédigée par la « Mission pour l’Amour de Dieu dans le Monde » :


    0 0
  • 10/29/16--12:08: USA: more frauds proven





  • Since the release of our North Carolina Voter Fraud investigation on Tuesday the reaction has again been swift.

    According to a report on the Daily Caller and ABC News, the administrators we interviewed at the University of North Carolina are being disciplined. 

    Chancellor Holden Thorp stated to ABC News, "While the scenarios described in the video were false, some of our administrators responded inappropriately, and we are taking disciplinary action against those who used poor judgment in their approach to these student imposters." 

    The investigation also sparked discussion of a consensus bill on Voter ID in the North Carolina legislature. Note that Governor Beverly Perdue vetoed legislation that previously passed.

    Additionally, other organizations have reviewed our check of jury forms against the voter rolls and have found one individual, Mr. Romero, apparently became a naturalized citizen after refusing jury duty on the grounds of being a non-citizen.

    Another individual appears to have perjured himself on the jury refusal form despite also being a naturalized citizen.

    Project Veritas' journalists were offered ballots and encouraged to vote despite raising red flags with outlandish behavior -- such as speaking Spanish while asking to retrieve a foreign passport and wearing a ridiculous costume. However, while our facts were correct in the report, the perception presented in the investigation -- which highlighted the ease in which voter fraud can be committed -- deserves correction in regards to the citizenship status of Mr. Romero and Mr. Gorzkowski. 

    More footage coming soon . . .

    North Carolina Ballots are offered out in the names of others to total strangers. 
    We find people who, according to Jury refusal forms, are listed as non-citizens. These individuals are also registered to vote. In one case the citizen appears to have perjured himself on the Jury-refusal form, since his jury refusal came after his voter registration. All public data is available here: http://www.projectveritas.com/ncsuppo...

    Ballots are also handed out in the names of others to total strangers. 
    A dead voter is listed on the voter rolls. We interview an election Judge who says he only wants to uphold parts of the state constitution. We also interview the following officials at UNC who seemingly embrace voter fraud:
    Terri Phoenix -- Director - UNC LGBTQ Center
    Dean Blackburn UNC Assistant Dean of Students
    Adam Limehouse - Director for the Coalition to Protect All NC Families.

    Please Make a donation to ProjectVeritas.com

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!
    0 0
  • 10/29/16--12:14: FBI Reopens Case
  • The FBI is investigating newly discovered emails related to Hillary Clinton’s personal server, its director has announced.

    https://www.theguardian.com/us-news/2016/oct/28/fbi-reopens-hillary-clinton-emails-investigation


    0 0

    Après la consécration du Pérou au Sacré-Cœur, Mgr Eguren demande au président Kuczynki de faire preuve de cohérence

    Le 21 octobre dernier, le président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, a consacré son pays au Sacré-Cœur, comme le rapporte ici Yves Daoudal. Prenant le nouveau chef de l’État péruvien au mot, l’archevêque de Piura, Mgr José Antonio Eguren vient de publier une nouvelle lettre pastorale pour faire part de ses « réflexions sur des événements récents affectant la vie et la famille au Pérou ». Il évoque son « heureuse surprise de voir que Monsieur le président de la République, le Dr Pedro Pablo Kuczynski, lors d’une prière solennelle, a consacré le Pérou au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie ». Aussitôt, l’évêque péruvien en tire une conséquence : il faut que le président et son gouvernement agissent en cohérence avec cette consécration. Indiquant qu’il travaillait sur ses « réflexions » lorsqu’il a appris la nouvelle, Mgr Eguren précise :

    « Sincèrement, j’espère que cette prière produira un changement d’orientation de son gouvernement, et que ces réflexions serviront aussi bien à amender ce qui se fait actuellement dans le cadre de son mandat qu’à réparer les dommages occasionnés lors de mandats antérieurs. »
    La consécration du Pérou au Sacré-Cœur ne suffit pas

    Le président Kuczynski, rappelle le prélat, a choisi des termes qui l’engagent : « J’offre à Dieu tout-puissant mes pensées et mes décisions en tant que président afin que je les utilise pour le bien de notre pays et pour que j’ai toujours présents à la conscience les Dix commandements tant que je le gouvernerai. »

    Alors que le président demande pardon pour toutes les « transgressions » commises par les gouvernements antérieurs, Mgr Eguren en donne le détail. « Malheureusement, cela fait déjà plusieurs années que l’on a vu se détériorer les valeurs (de la vie et de la famille) parce que divers gouvernements ont privilégié une politique favorable à l’avortement, sous prétexte qu’il s’agit d’un droit, et en même temps on a installé et développé dans l’appareil de l’Etat l’idéologie du genre. Ces deux choses sapent le bien commun et les fondements de la famille dans le pays. Malheureusement, le gouvernement actuel a insisté pour poursuivre avec une vision bien précise d’une “modernité” qui semble comporter ces deux choix politiques malgré sa promesse, au cours de la campagne électorale, de défendre la vie humaine et la famille », écrit-il.

    Mgr Eguren dénonce ensuite le « divorce » entre ce que pensent réellement les Péruviens et la majorité des moyens de communication sociale, favorables à l’avortement et à l’idéologie du genre, et qui œuvrent à obtenir parmi le peuple « un changement de ses valeurs et de sa vision de la réalité ».
    Mgr Eguren rappelle que le gouvernement du Pérou doit changer beaucoup de choses

    Il se plaint aussi d’une « discrimination envers l’Eglise » dont chaque intervention dans le domaine public est accueillie par cette objection : « L’Etat est laïc. » « Cette position est intolérante, fausse et idéologique. Intolérante, parce que les pasteurs, comme n’importe quel citoyen, ont le droit de donner leur opinion et de contribuer au bien commun du pays. Fausse, puisque la constitution politique du Pérou elle-même reconnaît le rôle joué par l’Eglise dans la formation morale de la nation (art. 50) ; idéologique, parce qu’elle considère que les catholiques sont incapables de donner des arguments scientifiques et juridiques malgré les nombreuses universités qu’ils sont fondées au Pérou et dans le monde. »

    Mgr Eguren donne ensuite quelques exemples de défaillance de l’Etat péruvien sous son gouvernement actuel. Il parle de la mauvaise réception faite au communiqué de la conférence épiscopale du 24 août dernier sur la pilule du lendemain : celle-ci a été approuvée, tout comme la « pilule des cinq jours » dont l’un des modes d’action est également abortif. « En même temps, le ministère de la justice fait avancer les mesures légales permettant d’encadrer juridiquement les techniques de fécondation assistée, alors même que celles-ci sont contraires à la constitution en ce qu’elles portent atteinte à la dignité et au droit à la vie de ceux qui sont conçus par de telles techniques (les fameux embryons “surnumérairesˮ ») », note l’évêque.
    La cohérence exige que le président Kuczynki revienne sur l’idéologie du genre

    Il se plaint de ce que dans les écoles, on enseigne aux mineurs à utiliser des contraceptifs – « et cela est critiquable en soi » – sans le consentement de leurs parents. Et ce alors que le ministre de la santé du gouvernement précédent venait de publier une résolution ministérielle affirmant que les moyens contraceptifs « ne constituent pas des traitements médicaux ». C’était tout ce qu’il fallait pour qu’ils puissent être distribués aux mineurs sans le consentement de leurs parents. C’est ainsi qu’aujourd’hui au Pérou, une mineure de 12 ans peut se voir donner un « contraceptif d’urgence » à l’insu de ses parents, comme l’affirmait la coordinatrice nationale de la stratégie de santé sexuelle et reproductive du ministère de la santé, pas plus tard que le 5 octobre dernier.

    Ce n’est pas parce que le président péruvien a consacré son pays au Sacré-Cœur que l’idéologie du genre n’y est pas imposée dans les écoles : elle a été insérée dans le programme pour l’année 2017 par le ministère de l’éducation, toujours sans que les pères et mères de famille puissent protester et faire respecter leurs droits éducatifs.

    Voilà le président Kuczynki placé devant ses responsabilités. Avec la grâce de Dieu, il peut apporter les réponses qui conviennent, ce qui suppose, après les paroles, une vraie volonté politique dont Mgr Eguren rappelle qu’elle est indispensable au pays : « Dans sa marche vers le bicentenaire de son indépendance, le Pérou en tant que nation n’a pas seulement un objectif de développement économique ou technologique, ou celui de résoudre le problème de la sécurité des citoyens, puisque sans richesse morale et humaine la richesse économique sert si peu, voire ne sert à rien. »

    ...
    Anne Dolhein
    PS:
    Le paradis fiscal pour tous est possible, les preuves de l'abondance pour tous.
    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/eliminer-toutes-les-declarations-d.html
    En el Desayuno Nacional de Oración celebrado este viernes 21 de octubre, el Presidente de Perú, Pedro Pablo Kuczynski, consagró al país, a su familia y a él mismo al Sagrado Corazón de Jesús y el Inmaculado Corazón de María.
    Après la consécration du Pérou au Sacré-coeur le 21 octobre dernier, Mgr Eguren demande au président Kuczynki de faire preuve de cohérence.


    http://www.medias-presse.info/le-president-du-perou-consacre-son-pays-a-lamour-et-a-la-protection-de-dieu-tout-puissant-par-lintercession-du-sacre-coeur-de-jesus-et-du-coeur-immacule-de-marie/63295


    At the National Prayer Breakfast in Lima, Peru on Friday, the nation’s president, Pedro Pablo Kuczynski, consecrated the country, his family and himself to the Sacred Heart of Jesus and the Immaculate Heart of Mary.
    http://cor-mariae.com/index.php?threads/president-of-peru-enshrines-sacred-heart-of-jesus.4501/







    [IMG] DURING THE NATIONAL PRAYER BREAKFAST President Kuczynski Peru enshrines the Sacred Heart of Jesus At the National Prayer Breakfast held on...
    Pedro Pablo Kuczynski, dit « PPK », est président du Pérou depuis le 28 juillet dernier. Le 21 octobre, il a consacré son pays au...

    0 0

    SAV DE LA DÉMOCRATIE...un paradis fiscal pour tous


    Pour une vraie démocratie économique


    François de Siebenthal: Éliminer toutes les déclarations d' impôts et ...

    desiebenthal.blogspot.com/2016/10/eliminer-toutes-les-declarations-d.html
    Il y a 5 jours - «Puisque la microtaxe est perçue automatiquement par ordinateur, elle perd son caractère inquisitoire», affirment les initiants dans leur texte ...

    François de Siebenthal: Financement du Revenu de Base !

    desiebenthal.blogspot.com/2016/05/financement-du-revenu-de-base.html
    13 mai 2016 - Vidéos explicatives par François de Siebenthal sur youtube, ..... par une taxe à la consommation, micro-taxe sur les paiements électroniques et ...

    Levons les malentendus sur le financement du Revenu de Base ...

    https://www.youtube.com/watch?v=MHa18pet4cM
    14 avr. 2016 - Ajouté par Mathieu Despont
    ... l'argent qui peut être amené en intégrant une micro taxe, sans parler de toutes les autres taxes que ...

    Revenu de base - Initiative suisse - Comments

    https://m.facebook.com/Pour.1Revenu.inconditionnel.de.../10153898349809093?...
    ... comment le RBI peut être financé simplement, grâce à une microtaxe très faible sur l'ensemble des transactions électroniques. .... François de Siebenthal.

    Revenu de base | Final S capE

    finalscape.com/?cat=242
    Plutôt qu'un doublement de la TVA, les initiants préfèrent miser sur une « microtaxe » (0,05%) sur l'ensemble des transactions financières. source. Posté dans ...

    0 0
  • 10/30/16--02:52: NON à Halloween !
  • NON à Halloween !! 


    Sorcellerie Exode 22:18 
    Vampirisme Lévitique 7:26-27 
    Magie Deutéronome 18:10-12 
    Fantômes Lévitique 19:31

    2 Corinthiens 6:14 "Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?" 

    Lettre de saint Paul Apôtre aux Ephésiens - Chapitre 6


    01 Vous, les enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car c’est cela qui est juste :
    02 Honore ton père et ta mère, c’est le premier commandement qui soit assorti d’une promesse :
    03 ainsi tu seras heureux et tu auras longue vie sur la terre.
    04 Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspirés par le Seigneur.
    05 Vous, les esclaves, obéissez à vos maîtres d’ici-bas comme au Christ, avec crainte et profond respect, dans la simplicité de votre cœur.
    06 Ne le faites pas seulement sous leurs yeux, par souci de plaire à des hommes, mais comme des esclaves du Christ qui accomplissent la volonté de Dieu de tout leur cœur,
    07 et qui font leur travail d’esclaves volontiers, comme pour le Seigneur et non pas pour des hommes.
    08 Car vous savez bien que chacun, qu’il soit esclave ou libre, sera rétribué par le Seigneur selon le bien qu’il aura fait.
    09 Et vous, les maîtres, agissez de même avec vos esclaves, laissez de côté les menaces. Car vous savez bien que, pour eux comme pour vous, le Maître est dans le ciel, et il est impartial envers les personnes.
    10 Enfin, puisez votre énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de sa force.
    11 Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable.
    12 Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes.
    13 Pour cela, prenez l’équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon.
    14 Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice,
    15 les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix,
    16 et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais.
    17 Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu.
    18 En toute circonstance, que l’Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés, soyez assidus à la supplication pour tous les fidèles.
    19 Priez aussi pour moi : qu’une parole juste me soit donnée quand j’ouvre la bouche pour faire connaître avec assurance le mystère de l’Évangile
    20 dont je suis l’ambassadeur, dans mes chaînes. Priez donc afin que je trouve dans l’Évangile pleine assurance pour parler comme je le dois.
    21 Et vous, vous saurez ce que je deviens et ce que je fais, car Tychique, le frère bien-aimé, le fidèle ministre dans le Seigneur, vous informera de tout.
    22 Je l’envoie spécialement auprès de vous, afin que vous ayez de nos nouvelles et qu’il réconforte vos cœurs.
    23 Que la paix soit avec les frères, ainsi que l’amour et la foi, de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus Christ.
    24 Que la grâce soit avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ d’un amour impérissable.


    Contexte

    11Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.…
    Références Croisées
    Matthieu 16:17
    Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.
    Marc 4:19
    mais en qui les soucis du siècle, la séduction des richesses et l'invasion des autres convoitises, étouffent la parole, et la rendent infructueuse.
    Jean 12:31
    Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.
    Actes 26:18
    afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés.
    1 Corinthiens 9:25
    Tous ceux qui combattent s'imposent toute espèce d'abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.
    2 Corinthiens 11:14
    Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.
    Éphésiens 1:3
    Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!
    Éphésiens 1:21
    au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.
    Éphésiens 2:2
    dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
    Éphésiens 3:10
    afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu,
    Colossiens 1:13
    qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,

    0 0
  • 10/30/16--04:02: $ par des hélicoptères ?

  • Monnaies pour tous jetées par des hélicoptères, sic ? 

    Helicopter money for people ?

    Un récent sondage Bank of America-Merrill Lynch montrait qu’environ 40 % des gestionnaires de portefeuille s’attendent à ce qu’une grande banque centrale adopte une politique d’helicopter money d’ici 12 mois. Reste à voir quelle sera la première banque centrale à faire le pas, et si les partisans du revenu de base sauront se saisir de cette opportunité pour transformer l’essai en réussite.
    Helicopter money et revenu de base : distinctions théoriques, convergence politique

    29 OCTOBRE 2016
    |DANS À LA UNE, TRIBUNES
    |PAR STANISLAS JOURDAN

    L’idée de l’helicopter money selon laquelle les banques centrales pourraient verser directement de l’argent aux citoyens fait son chemin et fait souvent l’objet de confusion avec l’idée du revenu de base. Quelles sont les convergences possibles entre deux concepts dont les justifications théoriques sont pourtant bien distinctes ?

    « Supposons qu’un jour un hélicoptère vole au-dessus de cette communauté et largue 1 000 dollars en billets depuis le ciel. Évidemment, les membres de la communauté vont s’empresser de récolter les billets. Supposons encore que tout le monde est convaincu que cela était un événement exceptionnel qui ne se répétera pas. » — Milton Friedman, 1969

    Lorsqu’en 1969, Milton Friedman lance l’idée de l’helicopter money, la chose a de quoi surprendre. Par quelle logique le fondateur de l’école de Chicago, berceau de la pensée néolibérale, en arrive-t-il à suggérer que donner de l’argent gratuit à tout le monde serait bénéfique pour l’économie ? Loin d’un discours philanthropique, Friedman cherche en fait simplement à illustrer d’une métaphore des plus parlantes sa théorie de la neutralité de la monnaie.

    Friedman pose la question : que se passerait-il si l’on arrosait, comme du haut d’un hélicoptère, la population avec des billets de banques fraîchement imprimés ? Rien d’autre, selon Friedman, qu’une augmentation générale du niveau des prix, proportionnelle à l’augmentation de la masse monétaire qu’aura provoquée cette pluie de billets venus des cieux. Par cette expérience de pensée, Friedman cherche ainsi à démontrer que l’inflation est toujours et partout un phénomène monétaire, et que les banques centrales sont toujours en mesure d’éviter la déflation.

    Mais en réalité, l’idée farfelue selon laquelle la banque centrale pourrait verser de l’argent à tous les citoyens remonte bien avant Milton Friedman. En 1924 par exemple, l’ingénieur Clifford Hugh Douglas énonçait sa théorie du « crédit social ». Une composante importante de la théorie de Douglas était de verser à chaque famille un « dividende national » mensuel, généré par création monétaire et dont le montant varierait selon la production nationale.

    Bien que cette théorie ait fait des émules au Canada dans les années 1930, le crédit social a depuis été largement relégué aux oubliettes de l’histoire de la pensée économique, laissant ainsi à Friedman la paternité du concept, et l’appellation fantaisiste qui va avec.

    C’est en grande partie Ben Bernanke, l’ancien président de la banque centrale américaine, qui ressuscite l’helicopter money de Friedman. Dans un célèbre discours, il évoque l’idée qu’en cas de déflation persistante (comme au Japon), la banque centrale aurait toujours la possibilité de faire usage de son hélicoptère pour accomplir son mandat : le maintien d’une inflation aux alentours de 2 %.

    Radicale, l’idée a longtemps suscité les ricaneries des économistes, et valut par exemple à Bernanke le surnom moqueur de « Helicopter Ben ». C’est que ce concept va à contresens de l’idéologie monétaire du XXème siècle, au cours duquel les mécanismes de création monétaire ont été progressivement retirés du giron des États souverains pour être confiés au secteur bancaire privé, via le crédit bancaire. Elle va à l’encontre de décennies de traditions austères de la politique monétaire.

    Une forme alternative de création monétaire

    Il existe un malentendu récurrent sur la signification même d’helicopter money, probablement entretenu par le fait que Friedman n’a probablement jamais proposé sérieusement de mettre en place son idée.

    Ainsi, celle-ci se retrouve sujette à différentes interprétations, certains assimilant le concept à une vulgaire monétisation des dépenses publiques (opération par laquelle la banque centrale achète et annule les bons du trésors du gouvernement) comme cela était monnaie courante jusqu’à l’après-guerre. Mais la définition qui nous intéresse ici, c’est celle, plus radicale, qui consiste  à définir l’helicopter money comme une opération de création monétaire spécifiquement orientée vers les citoyens.

    Avec l’helicopter money, la création monétaire est gratuite, sans contrepartie, et arrive, tout droit de la planche à billets ou plus probablement de nos jours d’un transfert numéraire, sur le compte bancaire des bénéficiaires.

    C’est donc une forme alternative de création monétaire, bien différente de la création monétaire la plus courante : celle opérée par le secteur bancaire privé. Comme l’a récemment démontré la Banque d’Angleterre 1, ce sont en effet les banques privée qui créent la vaste majorité de la masse monétaire en circulation, lorsqu’elles émettent des crédits.

    D’ailleurs l’avantage de l’helicopter money est précisément de contourner le secteur bancaire lorsque celui-ci ne prête pas aux agents économiques.

    L’helicopter money est également bien différent des politiques dites d’assouplissements quantitatifs auxquels se prêtent actuellement les banques centrales. Les opérations d’assouplissements quantitatifs, souvent nommés QE (de l’anglais quantitative easing) ont pour but de parer à un risque de déflation de l’économie et de stimuler la relance du crédit. Ils consistent en un achat massif par la Banque Centrale d’actifs financiers, comme des obligations d’État, avec de la monnaie de base (réserves) créée expressément pour cela. Il s’agit donc d’une injection de monnaie dans le système financier dans le but d’inciter les banques (qui se retrouveraient avec plus de liquidités) à prêter davantage. Mais à la différence de l’helicopter money, la création monétaire via le QE est la contrepartie de l’acquisition d’actifs financiers, et est donc censée être temporaire : lorsque les actifs sont remboursés, la monnaie créée par le QE est détruite.

    C’est en grande partie en raison de l’échec des diverses expériences de QE à travers le monde qu’un nombre croissant d’économistes vantent aujourd’hui les mérites de l’helicopter money.

    L’helicopter money comme alternative au quantitative easing

    En effet, les résultats des opérations de QE entreprises ces derniers temps par la BCE, la Banque du Japon et même la FED, n’ont pas vraiment répondu aux attentes. Si les banques ont assoupli leur condition de prêt, cela ne s’est pas traduit par une relance significative du crédit. La « transmission monétaire » ne fonctionne pas. Pour leur défense, les banques ne sont pas les uniques responsables : l’échec du QE s’explique en partie par un manque de demande pour le crédit bancaire, en raison du fait que les entreprises et les ménages sont déjà trop endettés, ou jugent que les perspectives économiques ne sont pas suffisamment optimistes. Conséquence : les banques centrales ont beau injecter des trillions de réserves, celles-ci ne sont pas relayées dans l’économie réelle, conduisant à une stagnation économique et une inflation toujours très basse.

    Non seulement inefficaces, ces politiques d’assouplissements quantitatifs sont soupçonnées de favoriser l’émergence de bulles spéculatives puisque ces achats massifs réalisés par la BCE ont tendance à fortement gonfler la valeur des actifs. On reproche aussi à ces opérations de QE de creuser les inégalités économiques puisque ces actifs qui voient leur valeur augmenter sont détenus par des agents déjà particulièrement puissants économiquement. Dans une étude, la Banque d’Angleterre estime en effet que le QE a augmenté de 40 % la richesse des 5 % les plus riches 2.

    Face à cela, la fameuse idée de Milton Friedman revient à l’ordre du jour, avec plus de sérieux que l’économiste américain ne lui en accordait. À partir de 2012, certains économistes dont Steve Keen et Anatole Kaletsky ont d’ailleurs rebaptisé l’idée autour du slogan « QE for people » qui fait ces temps-ci l’objet d’une campagne européenne, et défend à la fois l’idée de l’helicopter money mais aussi l’idée d’un « Green QE », c’est-à-dire que ces politiques d’assouplissement quantitatif serviraient à financer des investissements en biens et services (et par cela même des emplois) entièrement tournés vers des intérêts environnementaux.

    L’argument est simple : puisque le secteur bancaire n’est pas capable de « transmettre » la politique monétaire, pourquoi la banque centrale ne pourrait-elle pas aller plus loin et intervenir directement dans l’économie réelle à sa place ? D’autant que le moyen le plus simple pour relancer l’inflation est certainement de distribuer de l’argent à la population, bien plus à même de la dépenser que ne le sont les banques et les grands épargnants.

    C’est dans ce contexte que le débat autour de cette idée a pris un  nouveau tournant le 10 mars 2016, lorsque le président de la BCE lui-même, Mario Draghi, déclarait que l’idée d’un helicopter money était « un concept très intéressant », bien que la BCE ne l’ait pas encore étudiée. Curiosité sincère de Draghi ou maladresse de communication ? En tout cas, cette déclaration a provoqué une vague de polémiques et de discussions dans la communauté financière mondiale qui est en partie responsable du fait qu’aujourd’hui, l’idée fait petit à petit son chemin auprès des décideurs politiques.

    Et le revenu de base dans tout ça ?

    Les similarités entre les deux concepts ont conduit certains commentateurs à faire le rapprochement entre ces deux concepts, voire même à les assimiler. Pourtant, il s’agit bien de deux concepts différents à la fois dans la forme mais également dans ses justifications économiques et philosophiques.

    Indéniablement, la ressemblance la plus forte entre le revenu de base et l’hélicopter money concerne le fait que les deux concepts renvoient à un versement d’argent à tous les citoyens sans contrepartie ou contrôle des ressources. On retrouve ici deux des principes essentiels derrière le revenu de base : universalité et inconditionnalité.

    Une fois ces rapprochement faits, il convient immédiatement de pointer du doigt la différence pratique la plus évidente entre les deux concepts : la périodicité des paiements n’est pas une caractéristique fortement établie dans le paradigme de l’helicopter money. En pratique, la plupart des économistes (Eric Lonergan, Willem Buiter) défendant l’helicopter money évoquent plutot un versement one shot (en une seule fois), avec éventuellement la nécessité (mais non la promesse) de réitérer le versement si la banque centrale le juge pertinent. À ce titre, l’helicopter money s’apparente davantage à un « dividende social » ou « dividende citoyen » qu’à un revenu de base.

    Autre différence majeure : les propositions contemporaines de revenu de base impliquent généralement une redistribution des richesses par fiscalité, alors que la particularité essentielle de l’helicopter money est le recours à la création monétaire, sujet qui en soit fait l’objet de controverses au sein du mouvement du revenu de base.

    Cette différence peut néanmoins être vue sur le plan philosophique comme un rapprochement à la notion de prédistribution, telle que défendue par certains penseurs du revenu de base (James Meade, Yoland Bresson notamment). Selon cette vision, le revenu de base n’est pas tant une redistribution des richesses a posteriori, mais la distribution du fruit du capital commun comme un héritage.

    En réalité, les différences à la fois dans les modalités pratiques que les fondements philosophiques sont d’autant plus claires lorsque l’on analyse plus finement les objectifs politiques derrière les deux propositions.

    L’helicopter money est une mesure ponctuelle dont l’objectif unique est de stimuler l’activité économique pour parer à une menace de spirale déflationniste, cela en distribuant à la population, seulement quand c’est nécessaire, de la monnaie nouvellement créée.

    Le revenu de base correspond quant à lui à un revenu perçu régulièrement dans l’optique de garantir à chacun un niveau de vie décent et une modernisation de la protection sociale. Il implique, chez nombre de ses partisans, l’idée d’une meilleure redistribution des richesses et d’un renforcement de la protection sociale.

    C’est pourquoi, alors que la littérature sur le revenu de base développe un argumentaire éthique autour de ces principes, les partisans de l’helicopter money n’y voient guère vu qu’une modalité pratique, afin de pouvoir rapidement relancer la demande et cela sans nécessité d’action gouvernementale. Certains tenants de l’helicopter money n’hésitent d’ailleurs pas à sacrifier l’universalité sur l’autel de l’efficacité économique, argumentant que donner de l’argent aux riches serait inutile pour stimuler la demande, et proposent donc de cibler les versements auprès des ménages dont les revenus sont inférieurs à un niveau défini.

    Au final on peut aisément conclure que les deux concepts s’inscrivent dans des cadres institutionnels bien distincts. Le revenu de base relève clairement du champ des politiques sociales (même si ses partisans diront qu’il s’agit de bien plus qu’une simple mesure sociale) relevant des compétences du gouvernement, alors que l’helicopter money constitue un instrument de politique monétaire au service de l’objectif principal de la banque centrale : la stabilité des prix.

    L’helicopter money, piste de décollage pour le revenu de base ?

    Malgré ces importantes distinction théoriques et pratiques, il est intéressant de remarquer la porosité de ces deux concepts dans le champ politique. Ce n’est probablement pas une coïncidence si de nombreux tenants du revenu universel (mais pas tous) défendent également l’idée de l’helicopter money. Et vice versa.

    C’est que les partisans des deux concepts partagent des intérêts stratégiques communs, notamment car ils se heurtent aux mêmes blocages. Par exemple, l’idée selon laquelle il n’existe pas « d’argent gratuit » et que tout revenu se mérite, par le travail.

    Autant pour les partisans de l’helicopter money que du revenu de base, l’émergence des deux débats est une contribution utile pour faire avancer l’acceptabilité politique de l’idée d’un versement d’argent « gratuit » sans contrepartie.

    Pour les défenseurs du revenu de base, qui passent une grande partie de leur temps à devoir expliquer comment mettre en place le revenu de base, la manne financière potentielle qu’apporterait le recours à la création monétaire est également un argument pratique. Le fait que la politique monétaire soit capable subitement de mobiliser des milliards d’euros pour venir au secours du système bancaire et financier permet de faire avancer l’argument selon lequel la difficulté du financement du revenu de base est essentiellement une question de choix politique.

    De façon plus prospectiviste, l’expérimentation dans un avenir plus ou moins proche d’une forme d’helicopter money serait stratégiquement très utile à la cause du revenu de base. À l’instar du dividende citoyen en Alaska, souvent cité en exemple comme une forme de revenu de base, le versement d’un dividende monétaire par une banque centrale créerait un précédent supplémentaire de versements inconditionnels, et ce potentiellement à très grande échelle si l’on envisage cela dans la zone euro.

    Certains vont même plus loin en envisageant que l’helicopter money puisse servir de tremplin à l’instauration pérenne d’un revenu de base. On trouve par exemple dans les écrits de Yoland Bresson l’idée de l’émission de dettes perpétuelles par le gouvernement comme un moyen clé d’amorçage d’un revenu d’existence, laissant le temps au gouvernement d’adopter les lourdes réformes fiscales et sociales nécessaires permettant d’aboutir à une solution durable de financement du revenu de base. D’autres auteurs comme Stéphane Laborde ont même fondé des théories monétaires autour du concept du revenu de base 3, en théorisant le fait que le revenu de base devrait être le canal de transmission permanent de la création monétaire. Kevin Spiritus et Willem Sasproposent quant à eux d’envisager une forme d’helicopter money comme mécanisme pérenne de stabilisation macro-économique pour la zone euro.

    Bien que ces théories monétaires sont encore largement considérées comme farfelues, il se pourrait bien que le temps leur donne raison. Bientôt dix ans après le déclenchement de la crise financière des subprimes, l’ensemble des banques centrales font face à une inefficacité de leurs politiques spectaculairement corrélée à la taille de leur bilans comptables. En réalité, c’est tout le bagage théorique des banquiers centraux qui est remis en cause. Les banques centrales n’ont ni su prévenir la crise, ni ne savent la guérir : On assiste à une véritable crise intellectuelle de la discipline qui fait le terreau des propositions hétérodoxes telles que l’helicopter money.

    Un récent sondage Bank of America-Merrill Lynch montrait qu’environ 40 % des gestionnaires de portefeuille s’attendent à ce qu’une grande banque centrale adopte une politique d’helicopter money d’ici 12 mois. Reste à voir quelle sera la première banque centrale à faire le pas, et si les partisans du revenu de base sauront se saisir de cette opportunité pour transformer l’essai en réussite.

    1.  Money creation in the modern economy, Bank of England Bulletin, 2014.

    2.  The Distributional Effects of Asset Purchases, Bank of England, 12 juillet 2012.

    3.  Théorie relative de la monnaie.










    François de Siebenthal: Dropping money from helicopters, sic

    desiebenthal.blogspot.com/2015/09/dropping-money-from-helicopters-sic.html
    15 sept. 2015 - The idea — known as helicopter drops — has a long history in ... Blyth and Lonergan would take the money being used to buy bonds and use it ...

    François de Siebenthal: LAUSANNE : CONFÉRENCE "MONNAIE ...

    desiebenthal.blogspot.ch/2016/09/lausanne-conference-monnaie-citoyenne.html
    20 sept. 2016 - Si Kocherlakota, Rogoff, "Helicopter" Ben Bernanke, le FMI et toute la clique des fous ... “Sovereign money”, alias Monnaie-pleine in Chicago.

    François de Siebenthal: The biggest question in Berlin,

    desiebenthal.blogspot.ch/.../the-biggest-question-in-berlin.html?m...
    Traduire cette page
    30 mai 2016 - A newsfeed with film images of the events (helicopter shots made in Geneva and Berlin), along with ... FINANCIAL TIMES: Money for nothing

    VOTEZ OUI AU RBI ! Voici mon... - Herve De Siebenthal | Facebook

    https://www.facebook.com/coulejlepatron/posts/10154201182969096
    To see more from Herve De Siebenthal on Facebook, log in or create an account. Sign UpLog In .... Le ¨helicopter money¨ pour tous. Or, rien n'est prévu en ce ...

    François de Siebenthal - rssing.com

    siebenthal1.rssing.com/chan-29893992/all_p30.html
    1 janv. 2016 - François de SiebenthalMoney creation management by the Swiss . ..... Un hélicoptère Bernanke jette des billets vides et. Guillaume Tell et Mère ...
    Invitations 2017
    In English
    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/free-invitations-every-year.html

    en français:
    http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/invitations-gratuites-chaque-annee.html

    Avec mes meilleurs salutations
    Distinti saluti
    Kind regards, yours sincerely

    Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

    Tél: international ++ 41 21 616 88 88

    Mobilisation générale: épargnes, retraites...  volées légalement !

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

    http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

    Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
    à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

    Warnning: Do NOT Get Caught While Searching!!
    Your IP : - Country : - City:
    Your ISP TRACKS Your Online Activity! Hide your IP ADDRESS with a VPN!
    Before you searching always remember to change your IP adress to not be followed!
    PROTECT YOURSELF & SUPPORT US! Purchase a VPN Today!

older | 1 | .... | 39 | 40 | (Page 41) | 42 | 43 | .... | 110 | newer